lamétéo.info
Actualités

Bénin : un député révèle ce que font les parlementaires en coulisses pour les enseignants AME

Partager

Au Bénin, que fait l’Assemblée nationale au profit des Aspirants au Métier d’ Enseignants (AME) pour améliorer leur condition de vie et de travail ? Des enseignants se le demandent. Le député Orden Alladatin a tenté de donner des éléments de réponses sur le plateau de Golf TV dans la matinée du samedi 19 novembre 2022.

” Il y a beaucoup de choses qui ont été faites.”, a déclaré Orden Alladatin, député de la mouvance présidentielle, parlant de la catégorie d’enseignants appelés AME. Il donne la preuve des discussions qui se mènent au Parlement dans le sens d’interpeller le gouvernement : ” Dans notre groupe parlementaire, nous avons dit au gouvernement : À partir de quand ceux là qui ont fait le test et qui ont fait leur preuve sur le terrain vont avoir accès à une porte d’entrée dans la fonction publique ? Il faudrait qu’on organise une certaine porte d’entrée ”.

Mieux, le député de l’Union Progressiste le Renouveau a donné d’autres détails sur des débats en cours avec ses paires au profit des AME auprès du gouvernement :

” Nous avons dit au gouvernement, il faut qu’on fasse ces calculs et dans la commission budgétaire qui vient, nous allons encore insister la dessus. […] Le souhait de tout le monde c’est qu’ils soient payés 12 mois sur 12. Mais après, quand nous disons ça au gouvernement, l’exécutif fait son calcul et dit: “nous le voulons, mais il se fait que compte tenu de ceci ou cela, nous différons un peu pour que quand nous allons commencer par le faire, nous n’arrêtons plus jamais ”.


Le parlementaire trouve alors inutile et inopérant de pourfendre le gouvernement dans les médias une fois qu’eux députés ont déjà défendu les enseignants auprès de ce même gouvernement.

Orden Alladatin a par ailleurs, évoqué d’autres actions menées par la 8ème législature au profit de ces AME. ” Au début, ces enseignants n’avaient pas la sécurité sociale. Nous l’avons dit, nous l’avons réclamée, nous avons insisté et ça s’est fait…C’est de ça qu’il est question, sans qu’on ait à crier. Vous ne pouvez pas dire que vous soutenez un gouvernement et déterrer la hache de guerre tous les jours au parlement ”, a-t-il conclu.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

200 numéros en 4 ans d’existence, Café Médias Plus célèbre l’évènement

Venance TONONGBE

Élection de Talon-Talata à la présidentielle: « Le KO est consommé, il ne reste qu’à travailler », Mariama Baba Soumanou, députée

Venance TONONGBE

Domaine privé de l’État et des collectivités territoriales au Bénin : Voici le prix au M² pour location et cession

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire