lamétéo.info
Actualités

Arrêter de fumer : un vaccin en passe de rendre la chose possible

Partager

À côté de l’alcool, le tabac est l’une des choses dont les hommes éprouvent assez de peine à se départir. Mais des chercheurs, visiblement soucieux du sort des accrocs à la cigarette, sont sur le point de mettre sur pied un vaccin qui pourra les aider à abandonner la nicotine pour de bon.

Après deux essais cliniques infructueux ayant été testés sur des candidats vaccins anti-nicotine, des chercheurs pourraient très prochainement mettre au point un vaccin contre la nicotine. Récemment, ces chercheurs ont obtenu des résultats encourageants sur ce type de vaccin : la nouvelle formulation réduit et retarde les effets de la nicotine sur le cerveau de souris. Pour beaucoup de fumeurs, l’arrêt de la cigarette est un vrai parcours du combattant. Les patchs à la nicotine et les gommes à mâcher ne sont pas toujours efficaces et certains fumeurs se tournent vers des médicaments qui ciblent les récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine. Cependant, ces médicaments peuvent provoquer des effets secondaires comme des hallucinations, de la dépression ou des sautes d’humeur.

C’est pourquoi l’idée de cibler la molécule de nicotine par un vaccin peut représenter une alternative intéressante. Ayant tiré des enseignements de leurs échecs du passé et détecté des marges de progression, les chercheurs en sont arrivés à des résultats plutôt concluants avec le nouveau vaccin en cours d’élaboration. Pour les nouveaux essais, les personnes qui produisent le plus d’anticorps anti-nicotine avaient plus de chances de s’abstenir de fumer pendant plus de six mois; ce qui est une avancée notable.

La nicotine représente ce qu’on appelle un haptène, c’est-à-dire une petite molécule non immunogène, ne permettant pas seule d’induire une production d’anticorps. L’objectif de la construction d’un vaccin est justement de faire en sorte que la nicotine provoque une réaction immunitaire. Pour rendre l’haptène immunogène, il doit être associé à une autre molécule : une protéine de transport.

L’aboutissement de ce vaccin permettra sûrement de libérer bon nombre de personnes des griffes de la nicotine et de ses dommages sur la santé.

Raoul HOUNTONDJI


Partager

Articles similaires

Réouverture de l’hôtel Tata Somba à Natitingou : Un joyau rénové dans le nord du Bénin

Venance TONONGBE

Remaniement technique au Bénin : voici la liste actualisée des membres du gouvernement Talon

Venance TONONGBE

Voici les nouveaux Secrétaires Exécutifs de Cotonou, Sèmè-Kpodji et Houéyogbé

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page