lamétéo.info
Actualités

Affaire “détournement de 110 millions” : Face à l’imminence d’une comparution devant la Conférence épiscopale du Bénin, Tevoedjre annonce…

Nous sommes le 23 avril 2018. Le spectre d’une comparution devant la Conférence Episcopale du Bénin est brandi. Dans un courriel adressé à monsieur Émile Paraïso, monsieur Albert Teovoedjre fait une annonce pour tenter d’apaiser la situation. Mais déçu, l’Archevêque de Cotonou fixe un délai de rigueur pour le remboursement des fonds.

Lundi 23/03/2018

À Emile Paraïso
Cher frère !

Je sais dans quel état vous êtes ! Je suis dans le même état, celui de l’attente fiévreuse de bonnes nouvelles à vous communiquer.
L’épreuve de la patience voulue pas le Seigneur me conduit à vous prier d’accorder encore à notre foi un “moratoire” un temps d’espérance devenue proche. Il s’agit de la légitime espérance de récupérer plus de 300 millions de francs Cfa exclusivement pour une oeuvre de paix et de développement dictée par une vocation missionnaire ponctuée depuis cinq ans par des signes concrets et précis. Nous fondons fermement notre espoir de demain sur nos certitudes d’hier et d’aujourd’hui. Nous avons confiance que le mois de mai prochain, mois de Marie, de Jean Paul II, de Bernardin Gantin confirmera notre foi car:

  • La vente de notre résidence à Porto Novo est rentrée finalement dans une phase active.
  • Le renouvellement du soutien japonais au projet de la paix est désormais enclenché.
    Les deux semaines à venir sont celles de la prière intense pour obtenir la grâce de nous libérer de TOUTES NOS OBLIGATIONS et de voir s’épanouir par l’intercession de notre Vénéré Cardinal la glorieuse bénédiction du Maître que nous servons.

En forte union, cher frère et… À très bientôt !
Albert Teovoedjre (Frère Melchior)

Deux jours plus tard, c’est-à-dire le 25 avril 2018, Emile Paraïso envoie un courriel à Albert Teovoedjre. Il met le message en copie avec Messieurs et mesdames Stan et Suzanne Kpognon, Stanislas Kpognon, Capochichi Arsène, Paul Vieyra, Francis Behanzin et Jean Tchougbe Gantin. Dans ce courriel, il annonce l’imminence d’une comparution devant la Conférence épiscopale du Bénin si les fonds ne sont pas versés avant le 10 mai 2018. Lire le contenu du message ici.

Paix à l’âme Cardinal Bernardin Gantin

Mercredi le 25 avril 2018

À son excellence Monsieur Albert Teovoedjre, Médiateur Émérite de la République du Bénin, Ancien président du comité préparatoire du prix International Cardinal Bernardin Gantin et de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin

Excellence et Cher frère,
Stan Kpognon et moi-même avons apprécié votre aimable accueil et votre attentive écoute lors de cette rencontre d’hier avec vous et votre épouse Isabelle.
Ce furent des moments de vérité, difficiles, et pour vous, et pour nous les visiteurs. Nous étions en mission, poussés par le devoir, devant l’urgence d’une situation financière à rectifie, et confrontés à des tâches imminentes, requises par la gestion de la Fondation Gantin, en panne critique de trésorerie.
L’honneur de ne pas faire perdre la face à nous tous, en cas de survenue d’un scandale, et notamment le danger d’écorner l’image de notre Vénéré Cardinal, constituent pour nous, une énorme hantise. Il fallait vous rencontrer pour avoir des assurances fermes sur la disponibilité, à la date butoir, des ressources prélevées par vous. Vous avez indiqué un délai de deux semaines, de manière aléatoire. Et vous nous avez dit que vous feriez votre maximum sans aucune suite plausible. Nous tenons à retirer à votre intention, que vous êtes tenus à une OBLIGATION
DE RÉSULTAT pour le remboursement des fonds.
Vous comprendrez aisément notre démarche face à l’imminence de notre comparution devant la Conférence Épiscopale du Bénin envisagée après le dix (10) mai 2018. Donc la date du 10 mai comme mentionnée dans notre lettre du 17 mars 2018 est la date butoir à laquelle les fonds devraient être remis en place impérativement.

Veuillez agréer, Excellence cher frère, nos meilleures salutations et croire en l’assurance de nos sentiments dévoués en Jésus et Marie.
fraternellement,
Émile Louis Paraïso

Le mercredi 02 mai 2018, dans un nouveau courriel adressé à Albert Teovoedjre, Émile Paraïso porte la voix de l’Archevêque de Cotonou. L’Archevêque est déçu et sonne Teovoedjre de rembourser les 110 millions avant le 10 mai 2018.

Mercredi 02 mai 2018

Monsieur le Médiateur Émérite et Cher frère,
L’Archevêque de Cotonou m’a reçu en audience le 01 mai 2018 à l’occasion des préparatifs de la commémoration du 10ème anniversaire du retour au Père Céleste de Feu notre Cardinal Bernardin Gantin.
Après l’audience, et sur son interrogation, je lui ai fait le point de la situation financière préoccupante dont souffre cruellement la Fondation en ce moment. Il m’a fait remarqué que la situation relative à un transfert de fonds des comptes de la Fondation à ceux du Centre Panafricain de Prospective Sociale-institut Albert Teovoedjre (CPPS-IAT) est inconcevable et intolérable. Il m’a chargé de vous notifier sa déception et vous invite à recréditer les comptes bancaires de la Fondation des sommes prélevées impérativement avant le 10 mai 2018, délai de rigueur.
Suite à cette injonction et suite à ma lettre du 25 avril 2018, écrite après la visite de l’ancien Ministre Stanislas Kpognon et moi-même, je vous réitère ma demande de remettre en place les fonds prélevés afin d’éviter un scandale qui entachera gravement l’honorabilité de la Fondation, le prestige et la mémoire de l’Illustre disparu dont elle porte le nom.
Veuillez agréer, Excellence Monsieur le Médiateur Émérite et cher frère, mes fraternelles et respectueuses et croire en mes sentiments dévoués en Jésus et Marie.
Émile Louis Paraïso, Président de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin

Face à la déception de l’Archevêque de Cotonou, Albert Teovoedjre rassure le 06 mai dans un nouveau courriel adressé à Émile Paraïso et à Stanislas Kpognon.

Dimanche 06/05/2018

À Emile Paraïso, Stanislas Kpognon,

Oser la foi…! Oui osons la foi ! et prions :

Chers amis, chers frères !

Je viens vous confier que ce dimanche 6 mai 2018 à 16 heures, j’ai reçu d’un ancien Ministre que j’avais sollicité pour une mission de prospection, l’importante information suivante :
Une personnalité du monde économique tout à fait crédible offre d’acquérir notre résidence de Porto-Novo. Selon les modalités acceptables pour nous et cela, dans les jours à venir. Je vous en informe immédiatement en attendant toutes autres précisons qui seront apportées par l’intéressé mardi 8 mai.

À très bientôt
En forte union
A T

À suivre !

Par Venance Tonongbé

Related posts

Bénin| Liste des aspirants au métier d’enseignement au collège répartis par département au titre de 2020

Venance TONONGBE

JIF 2021: “Femmes, amazones d’hier, combattantes d’aujourd’hui, mères pour toujours”, le message de Samuel BATCHO

Venance TONONGBE

Bénin- ORTB : Une femme nommée Directrice de la télévision nationale par intérim

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire