lamétéo.info
Actualités

Enseignants aspirants au Bénin: La FéNaCEPIB annonce une grève dans les écoles publiques

Partager

La Fédération nationale des collectifs des enseignants pré-insérés du Bénin (FéNaCEPIB) a adressé lundi 02 novembre 2020 une motion de protestation et de boycotte des cours aux ministres en charge de l’enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle, de l’économie et des finances ainsi que celle en charge du travail et de la fonction publique.

Bannière publicitaire

Par la voix de leurs porte-paroles les enseignants pré-insérés communément appelés aspirants annoncent abandonner les cours « à compter du jeudi 05 novembre 2020 jusqu’à satisfaction totale des revendications ». En s’adressant aux trois ministres, les enseignants réclament « la reconduction totale des pré-insérés ayant servi l’année dernière et ayant leur noms dans la base de données, le redéploiement de tous les pré-insérés admis dans la base de données suivants l’ordre des tests d’admission, l’annulation systématique du contrat en cour de signature, l’application de l’arrêté N°069 du 27 novembre 2019 fixant le quota horaire hebdomadaire des professeurs des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, le respect de la masse salariale en vigueur au Bénin, un contrat de 12/12 et enfin le paiement sans délai des arriérés de salaire et d’heures supplémentaire aux enseignants pré-insérés ». Ils disent prendre à témoin « l’opinion publique nationale et rend le gouvernement responsable des déconvenues qui découleraient de son refus à satisfaire aux revendications ci-dessus énumérées ».

Lire ci-dessous l’intégralité de la motion

Ferdinand DANGBENON

Partager

Articles similaires

Recours en inconstitutionnalité au Bénin : un parti politique conteste l’article 151 du code électoral et saisit la Cour

Venance TONONGBE

La dictée matinale obligatoire pour les CM1 et CM2 à Cotonou : réactions partagées sur la périodicité et l’horaire

Venance TONONGBE

Cybercriminalité au Bénin : à la CRIET, 5 ans de prison ferme pour 11 “gaymans”

Venance TONONGBE

3 Commentaires

ARIGBO Ayékotchikpa Oldorence novembre 3, 2020 at 7:43

Je vous soutiens corps et âme

Reply
Segbedji jan eudox bosty novembre 4, 2020 at 12:21

Les aspirants sont encore laissés sur le carreau

Reply
Segbedji jan eudox novembre 4, 2020 at 12:27

Entre celui qui a organisé un concours et déclaré un candidat admis ,l’engage. après un an de service il revient dit à cet employé qu’il n’était pas admis .Qui est imcompetent …

Reply

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page