lamétéo.info
Actualités

Présidentielle 2021 au Bénin : Les réactions au dépôt de la candidature de Rékya Madougou

Partager

A Cotonou comme à Abomey-Calavi, plusieurs femmes sont favorables à Réckya Madougou, candidate aux fonctions de Président de la République au lendemain de son dépôt de candidature à la Commission électorale nationale autonome (CENA). Interrogées ce vendredi 5 février 2021, elles expriment leur satisfaction.

L’élection présidentielle béninoise aura lieu en avril 2021 et “Les démocrates”, l’un des principaux partis de l’opposition comme tous les autres, a déposé les dossiers de sa candidate aux fonctions de Président de la République du Bénin, en la personne de l’ancienne ministre de Boni Yayi, Réckya Madougou. Dans la capitale économique, Cotonou et dans la cité dortoire d’Abomey-Calavi, les réactions féminines à l’annonce de cette candidature semblent rassurantes pour “Les démocrates”.

“Ce qui était depuis quelques mois, une rumeur et devenu une clameur ces jours-ci, est aujourd’hui officiel », a commenté Sabine Dansou, enseignante de lycée et collège à la retraite, devant le kiosque à journaux, à propos de la candidature de Rékya Madougou. « À mon avis, Rékya est une excellente candidate pour ce parti de l’opposition à même de mobiliser le peuple à sa cause grâce à ses années d’expérience dans la sphère politique. En fait, elle a énormément travaillé pour nous quand elle était dans le gouvernement de Yayi. Souvenez-vous des micros crédits aux bonnes dames du marché. Ça c’est du concret. Nous, nous n’avons pas oublié. Et nous attendons le moment venu pour le faire savoir dans les urnes », promet dame Chantal, tenancière d’un restaurant à Gbégamey, un quartier de Cotonou.

Rékya Madougou candidate à l’élection présidentielle d’avril 2021au Bénin

Comme ces deux femmes, plusieurs Béninoises interrogées à Abomey-Calavi, à quelques kilomètres de Cotonou avouent leur admiration pour cette femme pour qui la politique tant à l’intérieur comme à l’extérieur n’est plus un secret. « Il est évident qu’aujourd’hui Madougou a une notoriété au delà de nos frontières parce qu’elle est une femme qui est dans toutes les rencontres internationales où on parle de l’emploi des jeunes, des enfants, dans les universités, dans les fora », estime Islamiath, jeune étudiante en Anglais sur le campus d’Abomey-Calavi. Pour une ex-élue locale de l’arrondissement de Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi, l’enjeu est de gagner la confiance des hommes, indispensable pour se faire élire contrairement à ses sœurs qui ont tenté l’aventure présidentielle par le passé sans succès. “ Pour moi, elle n’est pas la candidate des femmes contre les hommes. Elle incarne l’espoir de tout un peuple. Nous attendons l’ouverture de la campagne pour convaincre nos maris”
A souligner que conformément à la loi qui oblige à présenter un duo de candidature, Rékya Madougou a pour colistier Yves-Patrick Djivo, candidat aux fonctions de Vice-Président de la République.

Ferdinand DANGBENON

Partager

Articles similaires

Bénin : La Conférence des Évêques salue les initiatives du gouvernement contre la cherté de la vie mais…

Venance TONONGBE

Au Bénin, Habib Ahandessi arrêté suite à sa réaction sur la présence des “étudiants soldats à l’UAC ”

Venance TONONGBE

Bénin-Niger : “Le pétrole du Niger est devenu celui du Bénin”, le président Bazoum aux Béninois

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page