lamétéo.info
Société

Bénin| structures de volontariat de jeunes: 2 organisations de la société civile certifiées sur 12

L’Office Béninois des Services de Volontariat des Jeunes (OBSVJ) et le programme AGYI-GIZ ont procédé ce lundi 7 septembre 2020 à la cérémonie de remise de certificats des bonnes pratiques à deux organisations de la société civile(OSC): JESPD et JEVEV.

 

Lauréats et responsables de l’OBSVJ

Tout a commencé le 10 juillet 2020. Douze (12) au départ, deux (02) à l’arrivée. En effet, par appel à candidature pour la certification des OSC qui développent des programmes de volontariat d’échanges des jeunes au Bénin, l’OBSVJ et le programme AGYI-GIZ entendent renforcer la qualité du travail de ces structures dans le domaine du volontariat. Ce processus de certification qui est à sa première édition a connu son épilogue par la distinction des deux organisations lauréates de la phase pilote. Sur douze OSC ayant postulé en ligne ou déposé physiquement leurs dossiers de candidatures seulement onze ont été déclarées éligibles. Après le dépôt des pièces complémentaires par ces OSC présélectionnées, trois structures ont été retenues et fait objet de visite de terrain. A l’issue de cette procédure, Jeunesse Engagée pour la Solidarité, la Paix et le Développement (JESPD) et Jeunesse Emplois Verts pour une Economie Verte (JEVEV), respectivement basées à Porto-Novo et à Dangbo sont retenues par le comité d’étude et de certification. Selon Marcel Bactcho, représentant des membres du comité d’étude et de certification « au-delà de l’évaluation en vue de l’obtention de l’assurance qualité, l’objectif poursuivi par l’OBSVJ est avant tout de soutenir les OSC afin de plus de professionnalisation dans le volontariat ».

Raphael Bavoux, coordinateur technique de la composante Bénin

L’intérêt

Ce processus de certification, développé avec le soutien technique et financier de la GIZ a été un creuset d’acquisition d’expérience pour les différents acteurs. C’est ce que démontre Raphael Bavoux, coordinateur technique de la composante Bénin et adjoint à la chargée de programme AGYI: « cette phase pilote de certification nous a enseigné deux choses que sont l’importante expertise qui existe au sein de la société civile béninoise et les besoins de soutien et suivi pour poursuivre la professionnalisation en ce qui concerne la gestion des missions de volontariat et d’échange de jeunes au bénin». Les lauréates de leur côté, ont exprimé leur joie suite à cette phase où ils sont sortis gagnants. « Nous avons beaucoup appris. Après l’évaluation, il y a des choses à améliorer et nous promettons garder l’élan pour mieux faire », s’est engagé Odunlami Epiphane, président de l’ONG JESPD. « Ça n’a pas été facile cette aventure et travailler dans le domaine de volontariat, on s’efforce quand même pour avoir un bon résultat», reconnait le second lauréat, Totin Henri, président de l’ONG JEVEV.

Laté Jean-Luc Lawson, Directeur Générale de l’OBSVJ


Par ailleurs, selon Laté Jean-Luc Lawson, Directeur Générale de l’OBSVJ « il est important de souligner que dans le cadre du programme AGYI, la GIZ a soutenu l’élaboration du guide des bonnes pratiques et du guide de formation ainsi que la mise en place d’un pool de formation au profit des programmes de volontariat et d’échange de jeunes au Bénin ».
Il faut noter enfin que dans le cadre du programme AGYI c’est-à-dire l’initiative « Germano-Africaine pour la jeunesse » , il a été élaboré le guide des bonnes pratiques mis au service du secteur. Ledit guide a été solennellement présenté par Fawaz Ayah, conseiller technique de AGYI Bénin. « C’est un document qui recueille de bonnes pratiques en matière de gestion des programmes de volontariat et d’échanges de jeunes. Il présente des exemples, donne des indications et oriente les utilisateurs vers des ressources documentaires pour approfondir leurs réflexions », a indiqué le conseiller technique.

Ferdinand DANGBENON

Related posts

Bénin – Tentatives de viol sur des élèves filles de l’Internat du lycée Houffon: ce que décide l’amicale des anciens élèves

Venance TONONGBE

Dysfonctionnements des GSM au Bénin : Voici comment porter plainte pour réparation…

Venance TONONGBE

Bénin-éducation: Après la grève, requiem du Front ?

Venance TONONGBE

1 Commentaire

TCHEHOUENOU Antonin septembre 9, 2020 at 7:16

Décentraliser le processus dans les communes du Bénin

Reply

Laissez un commentaire