lamétéo.info
Actualités

Talon face à l’opposition béninoise : “ Votre présence aux élections dépend de vous”

Le message est à la fois ferme et ouvert. A l’opposition béninoise qui lui demande le report des élections législatives d’avril 2019, et la délivrance du certificat de conformité avec la nouvelle charte des partis politiques à toutes les formations politiques de l’opposition en dépit des irrégularités soulignées par le Ministère de l’intérieur dans les dossiers, le Président de la République donne une réponse en demi-teinte. « Votre présence aux élections dépend de vous », a lancé le Chef de l’État Béninois à la délégation de l’opposition venus le rencontrer ce lundi 25 février 2019. Ce qui veut dire que le Ministère de l’intérieur ne délivrera pas de certificat de conformité tant que les irrégularités constatées dans l’étude des dossiers des partis d’opposition ne seront pas corrigées. Il rassure: « L’administration fera ce qu’il faut. J’ai donné les instructions au MISP, au MEF (direction générale des impôts) et au Journal Officiel qui font des heures supplémentaires pour traiter les dossiers ».
Pour la main tendue, ce sera tout. Patrice Talon décline surtout toute responsabilité si les élections législatives prochaines se font sans l’opposition. « L’absence de l’opposition sera malheureuse, mais cela ne sera pas de ma faute », a-t-il prévenu.

De son côté, la délégation de l’opposition ayant pris part à la rencontre composée de Candide Azannaï, Théophile Yarou, Éric Houndété trouve inconcevable qu’il y ait une élection sans partis politiques d’opposition.

Demain, mardi 26 février, prend fin le délai légal du dépôt des candidatures à la Commission électorale nationale automne.

Venance Tonongbé

Related posts

Bénin – BEPC 2020 : voici les dates, heures et établissements des oraux et d’EPS de l’Atlantique

Venance TONONGBE

Mortalité de nouveaux-nés au Bénin-2018 : causes de 2363 décès

Venance TONONGBE

Les aveux d’Édouard Loko sur l’affaire ‘’Takou et Le Béninois libéré’’ : « nous recevions des pressions énormes »

Venance TONONGBE

1 Commentaire

BEN DEDIEU février 26, 2019 at 2:52

De toutes les façons, que la bagaille cesse dans ce pays. Que les gens se conforment aux lois de la république. La petite couturière et / ou coiffeuse qui ne paie pas l’impôt voit sa porte ou équipement de travail emporté… Et alors…Quand est-ce que certains aînés ou petits frères deviendront des modèles? Pire des gens qui ont passé plus de 3 mandats… La députation n’est pas une profession….

Reply

Laissez un commentaire