lamétéo.info
Politique

Présidentielle 2021 au Bénin : Bruno Amoussou, président de l’UP parle d’une lutte à deux

En réunion ce samedi 16 janvier 2021, à Abomey-Calavi, au sein du bureau politique du parti pour la désignation des candidats président et vice-président à l’élection présidentielle d’avril 2021, le président de l’Union progressiste (UP), Bruno Amoussou a prononcé un discours dans lequel il dresse le visage de deux Bénin en lutte sur le plan politique.
Lire ici un extrait de son discours.

“Comme dans tous les pays du monde, le débat politique se développe dans notre pays. Et comme dans tous les pays du monde, la lutte s’intensifie à l’approche des élections majeures, notamment les Présidentielles.

Cette lutte oppose ceux qui embrassent la démocratie pour s’en servir et ceux qui, continuellement œuvrent pour l’accomplissement de l’enracinement de cette démocratie, bénéfique pour la population;

Cette lutte oppose également ceux qui veulent reconquérir le pouvoir par le chaos, des vides juridiques et de l’autre côté, ceux qui défendent les institutions aussi imparfaites qu’elles soient, pour qu’elles demeurent des cadres de discussion et de dialogue;

Cette lutte dis-je, oppose aussi d’un côté ceux qui réclamaient les assises nationales dès 2019 dans le but de supprimer la constitution du 11 décembre 1990, instaurer une nouvelle république et se relancer dans la compétition présidentielle et de l’autre côté, ceux qui défendent les acquis de la conférence nationale, notamment la dévolution du pouvoir par les élections et la limitation des mandats conformément a la constitution;

Cette lutte oppose actuellement d’un côté ceux qui réclament toujours des assises nationales, cette fois-ci, pour supprimer la constitution du 11 décembre 1990 révisée en 2019 pour les mêmes objectifs, a savoir: instaurer une nouvelle république. Face à ceux-là, de l’autre côté, il y’a ceux qui travaillent pour la stabilité et la paix afin de créer des conditions favorables au peuple;

Cette lutte oppose enfin ceux qui sont pour l’immobilisme c’est-à-dire le maintien de ce qui est favorable à leur intérêt et ceux qui veulent des réformes pour transformer notre pays.

C’est dans ce contexte que nous nous sommes réunis pour choisir les deux personnes qui vont porter notre Parti pour la bataille Présidentielle à venir…”

(Extrait de l’allocution de Bruno AMOUSSOU, Président de l’Union Progressiste, Abomey-Calavi, 16 janvier 2021)

Related posts

Tentative d’un 3eme mandat présidentiel en Côte d’Ivoire et en Guinée : un débat essentiellement éthique et politique ( Victor Topanou)

Venance TONONGBE

Bénin – Communales 2020 : “Claudine Prudencio, la candidate des solutions”, clament des citoyens

Venance TONONGBE

Gouvernance locale, gestion financière, foncier: Ce que propose Claudine Prudencio pour les communes du Bénin sous le mandat de l’UDBN

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire