lamétéo.info
Actualités

Présidentielle 2021 au Bénin : “nous venons d’aviser”, “c’est une tricherie” ou “vous serez battu”, la candidature de Talon fait réagir

Partager

Il aura attendu la fin de sa tournée de reddition de compte dans les 77 communes du Bénin pour annoncer sa candidature. Patrice Talon a officiellement déclaré vendredi 15 janvier, sa candidature à Adjohoun dans la vallée de l’Ouémé. Sans surprise, pour la grande majorité des Béninois, le président sortant béninois est en lice pour le scrutin présidentiel du dimanche 11 avril 2021. «Je m’engage à poursuivre la dynamique », a-t-il affirmé. Les réseaux sociaux ont ensuite bruissé de réactions, entre ceux qui accueillent favorablement l’annonce et ceux qui affichent leur opposition en prédisant une défaite !

Vendredi soir, Patrice Talon a secoué l’actualité politique sur la toile en faisant, depuis Adjohoun, à l’intérieur du pays, une annonce de candidature. « Je serai candidat pour défendre la démocratie, nos libertés et la bonne gouvernance… Rien que pour rendre durable la bonne gouvernance jusqu’à cela soit un acquis pour chacun et pour tous, je resterai dans la dynamique », a-t-il expliqué.
Si les partisans et certains citoyens sont heureux de cette déclaration, des figures de l’opposition et des citoyens par contre ont tiré à boulets rouges sur le président sortant, candidat à sa propre succession.

La vidéo de la déclaration de candidature de Talon

Chez les partisans

C’est le ministre Alain Orounla porte-parole du gouvernement qui s’est prononcé à titre personnel sur sa page Facebook : “nous venons d’aviser”

D’autres messages des soutiens du pouvoir suivront, des gens bien connus comme des anonymes:

Commentaire faisant allusion aux députés qui avaient fait échouer le projet de la révision de la Constitution pour instituer un mandant unique.

Dans l’opposition

Comme on peut le deviner, c’est sur un ton combatif qu’on accueille la candidature de Talon. Eric Houndété, président du parti «Les Démocrates», parti d’opposition n’a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux. Profiter d’une tournée de reddition de compte pour annoncer sa candidature est “de la triche”, dénonce l’opposant. « Finalement les masques sont tombés au crépuscule de ce vendredi 15 janvier 2021 à Adjohoun. Un homme qui s’est retrouvé en conflit avec lui même n’a pu résister à la tentation de tricher avec son propre mandat unique. Envers et contre sa dignité et son serment, il pense qu’il lui faut davantage de mandats pour « faire le job ». Patrice Talon confirme que le pouvoir absolu corrompt absolument », explique Houndété. Qu’à cela ne tienne ! Talon va échouer, prédit Simon-Narcisse Tomety, un autre acteur de l’opposition politique béninoise. Monsieur le président, vous n’êtes plus dans le coeur des Béninois. « Vous serez battu à l’élection présidentielle même avec la magouille électorale et l’asphaltage. Je vous le prédis », tranche-t-il.

« C’est vrai qu’il nous faut la bonne gouvernance. Mais il nous faut un vertueux pour nous le dire. Pas celui qui a reconnu avoir contribué au pillage de l’État et vient détruire la démocratie pour continuer par piller. Il faut être un modèle pour nous parler de bonne gouvernance », commente un internaute dans un groupe de discussion WhatsApp à propos de la candidature de Talon.

Mais à un autre défenseur de Talon de répondre :

Venance TONONGBE

Partager

Articles similaires

LEI au Bénin et élections législatives 2023 : l’appel de Paul Hounkpè, chef de file de l’opposition

Venance TONONGBE

Accès à l’eau potable à Cotonou-Akpakpa : Le gouvernement béninois prend une mesure

Venance TONONGBE

Les Évêques du Bénin ont un message pour les auteurs de prises d’otages, sacrifices humains…

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page