lamétéo.info
Actualités

Caravane Corridor Abidjan-Lagos au Bénin : la vie reprend de Kraké à Kodjoviakopé sans SIDA et IST

Partager

“Réduire les inégalités et prévenir le Sida et les autres pandémies sur le corridor Abidjan-Lagos”, c’est le thème du lancement officiel de la caravane transfrontalière dénommée “Caravane pour la vie”, de l’organisation du Corridor Abidjan-Lagos (OCAL) le lundi 25 avril 2022. Cette cérémonie s’est déroulée au siège de l’Unité d’Information de Semè Kraké en présence de plusieurs autorités et meublée par différentes activités culturelles. Reportage !

Lundi matin ou début d’une nouvelle semaine. Il est 9h45 minutes. Un ciel sans nuage coiffe Sème kraké. Le soleil quant à lui, s’efforce à gravir progressivement ses escaliers, en marche vers le zénith. Nous sommes au siège de l’unité d’information de kraké à quelques mètres de la frontière Bénin-Nigeria. Deux bâches diamétralement opposées font face à la clôture de la maison. Sous la première, disposée à gauche de la sortie, sont confortablement posées sur leur séant, des personnes vêtues en uniforme plus casquette rouges sur lesquelles l’on peut lire clairement “Corridor”. Non loin de là, se trouve un groupuscule d’hommes qui manifestent unanimement leur joie avec des gongs, des castagnettes, des tam-tam et des chants. Du côté opposé, c’est le public qui s’installe. Un peu derrière la seconde bâche. Une musique agrémente l’atmosphère. Véhicules, femmes, hommes et enfants s’alignent le long de la voie inter-État en face de l’espace, debout et attendant impatiemment. Les affiches disposées un peu partout annoncent l’événement. 10h10 minutes. Les feuilles de l’arbre en face de la clôture du siège de l’unité d’information dansent au rythme du vent. C’est l’arrivée de sa majesté, le roi de Kraké. Dans sa tenue boubou en pagne tissé kanvo, bien oval, chaussures rouges au vin, l’homme, le sexagénaire porte au cou un collier d’une épaisseur considérable. De même, les chefs des religions catholique, céleste et même les animistes ne se font pas conter l’événement.

Des invités…

10h19 minutes, la cérémonie s’ouvre par le discours du Secrétaire exécutif de l’organisation du Corridor Abidjan-Lagos, Lassina Koné. « L’objectif de cette caravane est de contribuer à la réduction de la transmission du VIH, IST, TB, Hépatite B et C au sein de la population transfrontalière y compris les populations clés et leurs partenaires vivant le long de la section bénino-togolais de l’axe Abidjan-Lagos ». À 10h28 minutes, c’est l’heure du mystère, de la magie, du miracle et de l’insolite. La sortie de la divinité Zangbéto change l’ambiance. Sans four, ni feu, ni rien, à base de quelques graines de maïs déposées sous le masque Zangbéto, les adeptes de la divinité offrent du popcorn bien cuit à toutes personnes désireuses. Un tonnerre d’applaudissements s’élève du public conquis. Gong, tam-tam, castagnette raisonnent de plus belle.

zamgbeto en démonstration

Il est 10h41 minutes. Les rayons du soleil deviennent de plus en plus denses et la chaleur commence par dicter ses lois. C’est le moment du discours de Dr Ali Imorou Bah Tchabi, secrétaire général du ministère de la santé. « Je salue cette heureuse initiative prise par l’OCAL et son partenaire d’organiser cette caravane pour rappeler à notre souvenir que les urgences sanitaires d’aujourd’hui ne doivent pas nous faire oublier que le SIDA constitue toujours un problème de santé publique dans nos pays. C’est du reste ce problème qui avait amené les chefs d’États de cinq pays d’Afrique de l’ouest : la Côte-d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigeria à créer en 2002, l’organisation du Corridor Abidjan-Lagos (OCAL) en vue d’apporter, en complément aux réponses nationales, une réponse transfrontalière à la vulnérabilité au VIH des populations mobiles et de faciliter la libre circulation des personnes et des biens ». À son discours, succède celui de sa majesté le roi de kraké qui s’exprime au nom de tous les représentants religieux présents. Il faut retenir que la caravane se poursuit à Cotonou, Hillacondji, Sanvee-Condji, Lomé et Kodjoviakopé respectivement le 25, 26, 27, 28, 29 et 30 avril 2022.

Popcorn Zangbeto...

11h07 minutes, un groupe folklorique vêtu uniformément en vert jaune rouge comme les couleurs nationales, vient clôturer les activités culturelles. C’est le moment de distribution des préservatifs et des lubrifiants. C’est aussi le moment bien sûr de recevoir ceux qui désirent faire des tests de dépistage du VIH, des diagnostics de traitement des IST etc.

13 heures environ, l’espace devient de moins en moins peuplé. La musique raisonne encore. Les adeptes de Zangbéto se retirent. Ainsi prend fin cette cérémonie de lancement officiel de la caravane transfrontalière à Semè kraké dans une apothéose plaisante.

Marc BATCHO

Partager

Articles similaires

Enseignants aspirants au Bénin: La FéNaCEPIB annonce une grève dans les écoles publiques

Venance TONONGBE

Propos de Ayadji sur Talon: Voici la position de Moele-Bénin face aux accusations portées contre Jacques Ayadji

Venance TONONGBE

Représentativité des femmes au Parlement au Bénin : Plaidoyer des réseaux FaFa Wa, OBC et la pépinière de femmes aspirantes à la politique pour les législatives 2023

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire