lamétéo.info
Actualités

Covid-19 – Burkina Faso, Nigeria, Togo, Niger : les chiffres alarmants de ces pays limitrophes du Bénin

Que faire pour éviter la propagation coronavirus par de nouveaux cas venus de l’étranger ? Une question qui brûle les lèvres des Béninois surtout que les frontières restent poreuses en dépit des mesures prises par le gouvernement pour une mise en quarantaine systématique des personnes venues de l’étranger. Alors que selon le point de presse du ministre de la santé de ce lundi, le Bénin a enregistré 5 cas confirmés au Covid-19, tous venus de l’étranger, l’ensemble ses pays limitrophes, affichent 155 cas confirmés. Voici le point des 4 pays pays frontaliers au Bénin à la date du 23 mars 2020.

Burkina Faso

Avec 99 cas confirmés au Covid-19, situé au nord du Bénin, le Burkina Faso est le principal foyer du coronavirus parmi les pays limitrophes. Ce chiffre est inscrit sur la page facebook du ministre de la santé du Burkina Faso.

Nigeria

Le grand voisin de l’Est du Bénin vient en deuxième position après le Burkina Faso avec 36 personnes atteintes de la pandémie, selon le site du gouvernement ce lundi 23 mars.

Togo

Ce lundi 23 mars, le gouvernement togolais a annoncé sur son site web, 18 cas confirmés au Covid-19.

Niger

Le moins touché de ces pays est le Niger qui compte deux cas déclarés. C’est ce qu’on retient des informations fournies par la page facebook du gouvernement nigérien.

Les dirigeants de ces pays ont décidé, individuellement, depuis quelques jours la fermeture des frontières de leurs pays, afin de lutter contre la propagation du coronavirus.

A ce jour, seuls 8 cas sur les 155 sont guéris. Par ailleurs, on dénombre 5 décès. Les autres sont sous traitement.

Venance TONONGBE

Related posts

Covid-19 : riches, pauvres, athées croyants, unissons-nous!

Venance TONONGBE

Coalition Djeffa: Emmanuel Mounier avait-il raison sur le Bénin?

Venance TONONGBE

Gestion du domaine public communal: Le Fi-Agri outille les acteurs communaux du foncier à Natitingou

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire