lamétéo.info
Actualités

Prise en charge des personnes dialysées : « Aujourd’hui, le Bénin est en arrière », le président des dialysés lance un appel

Partager

Les députés béninois ont plaidé le 3 juillet 2024 pour la prise en charge totale des personnes souffrant d’insuffisance rénale chronique, une initiative saluée par Edmond Amoussou, président des dialysés du Bénin.

« Ce n’est pas impossible pour le Bénin de prendre en charge ses citoyens malades de l’insuffisance rénale chronique », a déclaré le président des dialysés du Bénin au micro de Bip Radio. Edmond Amoussou a rappelé que le Bénin avait déjà pris des mesures significatives pour ses citoyens atteints d’insuffisance rénale. « Depuis 1999, la dialyse est prise en charge au Bénin à 100 % jusqu’en 2019 », a-t-il déclaré. Cette gratuité a fait du Bénin un pionnier dans la sous-région ouest-africaine en matière de prise en charge des patients dialysés.

Cependant, il déplore un recul dans les efforts du pays : « Aujourd’hui, le Bénin est en arrière ». Selon lui, les réformes et les efforts nécessaires pour maintenir et améliorer cette prise en charge sont urgents et essentiels.

Le président des dialysés insiste sur l’importance de réformes qui bénéficient directement aux citoyens actuellement en vie. « On ne fait pas des réformes pour les morts mais on fait des réformes pour les vivants », a-t-il affirmé. « Les dialysés sont des personnes qui travaillent et qui contribuent à l’évolution de leur pays. Le pays en a besoin », a-t-il ajouté.

Le président des dialysés du Bénin a exprimé sa gratitude envers les députés pour leur plaidoyer en faveur des patients dialysés. Il espère que cette initiative ne restera pas lettre morte et appelle à un suivi rigoureux des propositions faites au ministre de la Santé. « Je voudrais qu’ils fassent le suivi de leurs propositions qu’ils ont faites au ministre de la Santé pour que ça soit traduit en réalité », conclut-il.

Phalonne ABLAKO


Partager

Articles similaires

Candidats aux élections législatives 2023 au Bénin : Au BR “il y a deux élections’’

Venance TONONGBE

Visite du président nigérien Bazoum au Bénin : voici les sujets au cœur des discussions

Venance TONONGBE

Chantage avec une vidéo-montage à caractère s3xuel : Un homme risque 7 ans de prison pour avoir ciblé la sœur d’un membre du gouvernement Talon

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page