lamétéo.info
International

Condamnation à mort de 25 militaires congolais dans l’est de la RDC

Partager

Dans l’est de la République Démocratique du Congo, 25 militaires ont été condamnés à mort pour « fuite devant l’ennemi » lors des récents combats contre les rebelles du M23.

Une décision de condamnation à mort de 25 militaires en RDC pour « fuite devant l’ennemi » a été prononcée ce mercredi 3 juillet 2024 à l’issue d’un procès d’une journée devant le tribunal militaire de garnison de Butembo, siégeant en audience foraine près de la ligne de front dans le village d’Alimbongo. Selon les informations rapportées par RFI, les 25 militaires condamnés faisaient partie des forces engagées dans les affrontements contre le M23, qui a récemment pris le contrôle de vastes zones de la province du Nord Kivu avec le soutien de l’armée rwandaise. Au total, 31 individus ont comparu dans ce procès en « flagrance », principalement pour des accusations liées à la défaillance au combat face à l’ennemi.

La région de l’est du pays est depuis longtemps en proie à des conflits armés et à la présence de groupes rebelles. La montée en puissance du M23 a exacerbé les tensions, conduisant à des affrontements violents et à une série d’arrestations parmi les forces armées et d’autres personnalités locales accusées de « complicité avec l’ennemi ».

Mirabelle AZIADAPOU

Partager

Articles similaires

Ukraine :« Il faut chercher une solution diplomatique », préconise Marine Le Pen

Venance TONONGBE

L’Assemblée nationale du Sénégal écoutée par la CEDEAO après son vote pour le report de la présidentielle

Venance TONONGBE

Le Pape François destitue un Évêque, figure conservatrice et critique de sa Papauté

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page