lamétéo.info
Economie

Premier Sommet Afrique-Corée du Sud : 48 accords pour une nouvelle ère de coopération

Partager

Le premier sommet Afrique-Corée du Sud, qui s’est tenu à Ilsan et à Séoul les 4 et 5 juin 2024, s’est achevé sur une note positive pour le pays organisateur. La République de Corée du Sud a conclu de nombreux accords avec des États africains, marquant un tournant significatif dans les relations entre les deux régions.

Au total, quarante-sept accords diversifiés ont été signés entre la Corée du Sud et vingt-trois pays africains à l’occasion du premier sommet Afrique-Corée du Sud. Ces accords, principalement concentrés dans les secteurs des minerais essentiels et de l’énergie, visent à renforcer l’industrie des batteries électriques sud-coréennes et à limiter l’influence chinoise dans ces domaines critiques.

Durant ces deux jours, 48 délégations de pays africains ont défilé à Ilsan et à Séoul, permettant au gouvernement coréen de hisser les relations commerciales à un niveau supérieur. Un accord-cadre a été signé avec huit pays, dont le Ghana et le Malawi, pour renforcer la coopération. Notamment, un contrat de 30 millions de dollars (plus de 18 milliards de FCFA) a été conclu entre le conglomérat sud-coréen Hyosung Corp et le Mozambique pour la fourniture de transformateurs électriques.

Retombées économiques pour l’Afrique

En contrepartie, Séoul a annoncé une augmentation significative de ses investissements en Afrique. Les entreprises sud-coréennes investiront jusqu’à 14 milliards de dollars (plus de 8 549 milliards de FCFA) pour stimuler les échanges commerciaux avec le continent africain. De plus, l’aide au développement destinée aux pays africains sera doublée, a déclaré la Corée du Sud.

Ce sommet a permis aux délégations africaines d’échanger et de défendre leurs intérêts grâce à un format innovant mis en place par le pays hôte. Bien que certains pays, comme la Tanzanie, soient devenus des partenaires privilégiés de Séoul, vingt-cinq autres nations n’ont pas encore signé d’accords ou de contrats avec l’État coréen, selon les informations de RFI.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

«Ne pas succomber aux promesses des publicités des cryptomonnaies provenant de diverses origines», avertit la BCEAO

Venance TONONGBE

Bénin : Prorogation du délai de payement des impôts

Venance TONONGBE

Covid-19 : Annoncé sorti des pays les plus pauvres, le Bénin bénéficie pourtant d’un allègement accordé aux 25 pays pauvres

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page