lamétéo.info
Société

Ouidah pleure : “L’un de nos produits touristiques est en train de partir “

Partager

Un événement malheureux a eu lieu à Ouidah : le grand arbre de la place aux enchères s’est effondré en se fendant en deux, dans la nuit du dimanche 2 juin 2024.

Un arbre, situé devant la maison de Chacha 1er, était l’un des rares témoins vivants de l’époque de la traite négrière. Véritable emblème de l’histoire de Ouidah, l’arbre s’est écroulé, se brisant de haut en bas. Sa perte marque la disparition d’un élément important du patrimoine historique de la ville. Il représentait un point de départ symbolique pour la visite de la “route des esclaves”, un parcours touristique retraçant les horreurs de la traite négrière.

Le grand arbre !

“La visite de la route des esclaves commence par là puisqu’à Ouidah, c’est aussi l’un de nos produits touristiques qui est en train de partir“, pleure un témoin présent sur les lieux lors de l’effondrement au micro de Bip radio.

Awaou FOFANA

Partager

Articles similaires

Showbiz ivoirien : l’artiste Skelly, “l’oiseau rare” s’est éteint

Venance TONONGBE

Bénin| “Nous avons fait dépigmenter nos enfants dès l’âge d’un an” : des parents d’enfants dépigmentés témoignent

Venance TONONGBE

Bénin-sorcellerie : « J’ai déjà assisté à 3 cérémonies dites de sorcellerie », confie Anneke Verbraeken, journaliste d’investigation

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page