lamétéo.info
International

« Je travaillerai à la préservation de la paix » : les premiers mots du nouveau président du Sénégal

Partager

Le pays de la Téranga vient d’investir son cinquième et plus jeune président de la République ce mardi 02 avril 2024. Bassirou Diomaye Faye élu président à l’issue du premier tour du scrutin présidentiel du dimanche 24 mars dernier est installé dans ses nouvelles fonctions dans la salle des expositions de Diamniadio au Sénégal.

Devant un public composé de chefs d’États et de gouvernements, des présidents d’institutions, des membres du corps diplomatique et consulaire accrédités au Sénégal et de sympathisants, le président Bassirou Diomaye Faye a renouvelé, lors de son discours d’investiture, ses ambitions pour le Sénégal.

« Je travaillerai inlassablement à la préservation de la paix et à la cohésion nationale. Je garderai à l’esprit que notre source la plus précieuse demeure la stabilité de notre pays. Je mobiliserai les Sénégalais d’ici et de la diaspora autour d’un projet national fédérateur et orienté vers un futur serein. Je m’engage par la promotion du culte du travail, de l’éthique dans la gestion, de la discipline et de l’amour de la patrie, à mettre résolument et durablement le Sénégal dans la voie du progrès économique et social. […] Je mesure le poids de la responsabilité et la gravité de la charge. », a déclaré le président Diomaye Faye.

Agé de 44 ans, l’ancien secrétaire du Pastef et administrateur des impôts a accédé au pouvoir au prix de luttes acharnées qui lui ont valu la prison et qui ont coûté la vie à des Sénégalais. Un sacrifice inoubliable pour le nouveau président du pays de la Téranga. « Je garderai toujours à l’esprit, les lourds sacrifices consentis afin de ne jamais vous décevoir », a-t-il promis.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Un chef d’Etat africain a dépensé près de 656 million de FCFA en costumes de luxe à Paris en deux ans

Venance TONONGBE

Macron à nouveau interrompu lors d’un discours : “Je suis un grand habitué, ne vous inquiétez pas”

Venance TONONGBE

Au Togo, l’anglais, langue de communication entre collaborateurs, tous les vendredis dans un ministère

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page