lamétéo.info
Actualités

Sommet de l’entrepreneuriat au Bénin : Des opportunités d’affaires offertes aux jeunes diplômés de l’UAC

Partager

Accélérer la croissance économique du Bénin à travers la valorisation du potentiel créatif des jeunes, c’est l’objectif du Sommet de l’entrepreneuriat des jeunes initié par le Programme de bourses de la Fondation Mastercard à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC). La cérémonie de lancement de l’événement s’est déroulée ce jeudi 28 mars 2024 au Palais des congrès à Cotonou.

Placé sous le thème “ Soutenir l’entrepreneuriat des jeunes pour le développement inclusif des communautés ”, le Sommet de l’entrepreneuriat des jeunes organisé par le programme de bourses de la Fondation Mastercard en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et l’Agence de développement des petites et moyennes entreprises (ADPME), est un creuset d’innovation et de valorisation des petites et moyennes entreprises. Il vise à offrir aux jeunes béninois porteurs de projets innovants, un cadre de prise de contact et d’opportunités de partenariats avec les acteurs de l’écosystème entrepreneurial au Bénin.

Dans son mot de bienvenue, la Vice-recteure chargée de la coopération, Nelly Carine Kelome, représentant le Recteur de l’UAC, a fait savoir que ledit sommet qui est à sa première édition est initié pour atteindre deux objectifs majeurs. Le premier concerne les nouvelles initiatives entrepreneuriales qui émergeront de l’encouragement des participants à développer leur idée et le second, quant à lui, est relatif à la concrétisation des projets pour une meilleure contribution à la croissance économique du pays.

Adénikè Mondukpè Bancolé, Responsable de l’économie digitale zone UEMOA de la Fondation Mastercard a présenté, lors de sa communication liminaire le concept Young Africa Works (Jeunesse africaine au travail) développé et déployé par la fondation depuis plusieurs années. Il s’agit d’une stratégie qui vise à créer des opportunités pour 30 millions de jeunes africains, à l’horizon 2030. La mise en œuvre de cette initiative d’envergure a déjà impacté 7,1 millions de personnes dans toute l’Afrique.

Pour la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, professeure Eléonore Yayi Ladékan, le sommet de l’entrepreneuriat des jeunes est une occasion pour les jeunes de faire valoir leur savoir-faire et leur capacité à innover. « Je soutiens cette belle initiative qui vous donne de grands rendez-vous. Cette initiative qui mobilise les acteurs pour vous afin de pouvoir déceler votre potentiel (…) et vous met également au cœur des initiatives de promotion.», a déclaré la ministre.

À l’occasion, la professeure Eléonore Yayi Ladékan a procédé, avec la Directrice adjointe de cabinet du ministre de l’industrie et du commerce, le Directeur de cabinet du ministre des Petites et moyennes entreprises, le directeur de l’ADPME et les autorités présentes, à une coupure symbolique de ruban sur l’esplanade du Palais des congrès, ouvrant ainsi les activités de la foire entrepreneuriale du sommet qui s’étend jusqu’au 30 mars prochain.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

CRIET: Pas de liberté provisoire pour Reckya Madougou

Venance TONONGBE

Montée des eaux au Bénin : 5 urgentes consignes de sécurité du ministre de l’Intérieur

Venance TONONGBE

Délivrance d’actes fonciers dans la commune d’Abomey-Calavi : Quand des arrêtés font le lit à l’abus de fonction

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page