lamétéo.info
Actualités

Les partis BR, UPR et LD au Bénin : les circonscriptions électorales où ils n’ont pas atteint les 20% de suffrages en 2023

Partager

Au Bénin, après l’adoption du nouveau code électoral par l’Assemblée nationale le 5 mars dernier, l’une des dispositions à respecter est l’exigence pour les partis politiques de recueillir 20% des suffrages exprimés dans les 24 circonscriptions électorales avant de lever un siège. Voici des défis auxquels sont confrontés les trois principaux partis politiques représentés à l’Assemblée nationale.

L’une des mesures clés du nouveau code exige des partis politiques qu’ils recueillent au moins 20% des suffrages exprimés dans les 24 circonscriptions électorales pour pouvoir prétendre à un siège. Invité sur E-Télé ce dimanche 24 mars 2024, Jacques Migan du parti Bloc Républicain (BR) a pris la parole pour analyser les résultats des élections législatives de janvier 2023 et discuter des défis et des opportunités qui se présentent pour les partis politiques.

Selon Jacques Migan, le BR a atteint les 20% dans 18 circonscriptions, mais a échoué à atteindre ce seuil dans 6 circonscriptions clés. “Nous au BR, nous avions atteint les 20% dans 18 circonscriptions. Et dans 06 circonscriptions nous n’avions pas atteint les 20%. C’est-à-dire dans la 6 ème circonscription, dans la 10ème circonscription, dans la 12ème circonscription, dans la 15ème et dans la 16ème circonscription, le parti BR n’a pas eu les 20%.”, a-t-il détaillé.

Une situation similaire a été observée pour d’autres partis, notamment l’UPR qui n’a pas obtenu les 20% dans toutes les circonscriptions.

L’UPR dans les 24 circonscriptions n’a pas eu les 20% dans toutes ces 24, elle a eu par exemple dans la 8è, 18,41%, dans la 13è, 18,58% et dans la 14è, 19,04.”, a souligné Jacques Migan.

En revanche, Les Démocrates, parti d’opposition au pouvoir Talon a connu des résultats contrastés, avec des performances remarquables dépassant les 20% dans certaines circonscriptions, mais des résultats décevants dans d’autres.

Il donne des détails: “Si vous prenez la 8è, ils ont fait 49% et quel que, si vous prenez la 15è, 41%, la 16è, idem et dans la 4è circonscription, ils sont à 40%. Donc ils ont doublé presque les 20%. Par contre, ils ont été laminés dans certaines circonscriptions. J’entends par là, la 3è circonscription, ils ont 8%. Ils ont été complètement laminés c’est-à-dire qu’ils ont 3, 93 dans la 11è et dans la 24è circonscription ils ont 3,92.”

Selon lui, ces résultats révèlent un besoin crucial de mobilisation et de consolidation des forces politiques en vue des échéances futures.

Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

Liquidation automatique de la pension des agents de l’État au Bénin : Ministres et retraités échangent directement

Venance TONONGBE

Président Talon en Martinique : pour sa sécurité et celle du vernissage culturel, le préfet prend un arrêté

Venance TONONGBE

Journée pédagogique pour la rentrée scolaire au Bénin : ce qui est demandé aux AME du primaire

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page