lamétéo.info
Actualités

Production du riz au Bénin : voici les engagements de 03 ministres de Talon

Partager

Une nouvelle ère s’annonce pour la production de riz au Bénin. Le jeudi 29 février une délégation composée des ministres Abdoulaye Bio Tchané, Romuald Wadagni et Gaston Dossouhoui s’est rendue à Malanville pour rencontrer les membres de la coopérative des riziculteurs du grand périmètre.

Au Bénin, une rencontre dont l’objectif est de confronter les défis auxquels font face les riziculteurs dans la production du riz et d’apporter des solutions concrètes vient de se tenir avec des membres du gouvernement. Au cours de la séance, les producteurs ont exposé les multiples obstacles entravant leur activité. Il s’agit entre autres de l’inondation du périmètre par les eaux souillés de ruissellement venant de la ville et de la crue du fleuve Niger; de la vétusté des canaux d’irrigation installés depuis 1970, de la faible production de la station de pompage de l’eau du fleuve Niger vers le périmètre ; de coupure de l’énergie électrique; de la faible puissance de l’énergie électrique sans oublier la mal gouvernance du périmètre.

Le Ministre de l’économie et des finances en charge de la coopération Romuald Wadagni a pris l’engagement d’éponger la dette envers la Société Béninoise de l’Énergie Électrique (SBEE), garantissant ainsi le retour du courant sur le périmètre et la reprise rapide des activités. De plus, des mesures concrètes ont été annoncées, notamment des études en cours en collaboration avec la Banque Africaine de Développement pour résoudre les problèmes structurels affectant la production et envisager une expansion du périmètre jusqu’à 4 000 hectares.

Le ministre d’État chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané a souligné l’engagement ferme du gouvernement à réhabiliter le périmètre et à fournir aux producteurs les moyens nécessaires pour accroître leur production. Il a également annoncé la nomination d’un administrateur provisoire pour aider à une gestion plus efficace du périmètre.

De son côté, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Cossi Dossouhoui a exprimé sa satisfaction quant à l’appui du gouvernement et a rassuré les producteurs de la disponibilité de certaines ressources nécessaires. “Les producteurs auront tout à leur disposition, l’eau, les intrants, le Conseil agricole et mon souhait est qu’ils soient organisés pour effectivement aller au rendement de 8 tonnes au moins à l’hectare”, a-t-il laissé entendre.

L’assurance des riziculteurs

Le président de la Coopérative des riziculteurs du grand périmètre de Malanville, Adam Badou, s’est engagé au nom des siens, à contribuer à l’ambition nationale d’atteindre une production d’un million de tonnes de riz. “Grâce à ces solutions apportées par le gouvernement, nous promettons au chef de l’État de participer à son ambition d’aller à une production d’un million de tonnes de riz”, s’est-il engagé.

Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

Bénin: liste des mutations des enseignants du secondaire de l’Atlantique au titre de l’année 2020

Venance TONONGBE

Bénin : Le gouvernement annonce un projet de modification de la loi sur l’exercice de grève

Venance TONONGBE

Bénin : à propos des codes du milieu diplomatique, voilà ce que dit Shegun Bakari, le nouveau ministre des affaires étrangères

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page