lamétéo.info
Société

En pleine messe, un prêtre échappe à un empoisonnement

Partager

Le coup orchestré lui aurait été fatal s’il n’avait pas un bon odorat.

À Pannaconi dans la région de Calabre en Italie, l’abbé Felice Palamara a échappé de justesse à un empoisonnement en pleine messe. Alors qu’il célébrait l’eucharistie lors d’un office samedi 24 février à 18h, le prêtre a constaté qu’une forte odeur se dégageait du vin et de l’eau de messe.

Selon les informations rapportées par Le Parisien, l’eau et le vin de messe dont disposait l’homme d’Église avaient été remplacés et coupés à l’eau de Javel. Une situation qui aurait tourné au drame si le clerc, souffrant d’asthme et de problèmes cardiaques, avait goûté aux contenus des vases.

Suite à l’incident, la messe a été interrompue et le prêtre placé sous protection policière permanente. Le média italien La Repubblica qui a rapporté les faits a souligné que l’acte émane de la mafia calabraise qui mène une opération d’intimidation à l’endroit des hommes d’églises de la petite ville. « Ce n’est pas la première fois que Felice Palamara est victime d’intimidations, et il se dit convaincu que ce n’est pas l’œuvre de ses paroissiens, avec lesquels il entretient une relation d’affection et de confiance depuis des décennies ».

Quelques semaines avant cet incident, le véhicule de l’abbé Felice Palamara a été réduit en cendre alors qu’il l’a immobilisé non loin de l’édifice religieux où il officie.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Tue-l’amour : qu’est-ce qui peut faire fuir votre partenaire ?

Venance TONONGBE

Lolo Andoche dévoile sa nouvelle collection “Black Diamond” en vente privée

Venance TONONGBE

« Soit tu gagnes, soit tu perds » : Félix, à la fois “zem” et soudeur à Abomey-Calavi

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page