lamétéo.info
International

Edwy Plenel quitte la présidence de « Mediapart »

Partager

Dans une déclaration faite lors de l’émission “Affaires Sensibles” sur France Inter, Édwy Plenel, co-fondateur du site d’investigation Médiapart et directeur de la publication, a annoncé son départ de la présidence de Médiapart à la mi-mars.

«C’est normal : c’est un passage de témoin en bon ordre», a déclaré le journaliste au micro de Fabrice Drouelle. «L’équipe de Mediapart a entre 25 et 45 ans, j’en ai 71, il est normal que ça vive indépendamment de nous», a-t-il ajouté.

Cette décision fait écho à une annonce antérieure d’Édwy Plenel en 2017, où il avait exprimé son souhait de se retirer de la présidence du site “avant ses 70 ans” et avant l’élection présidentielle de 2022. Ayant aujourd’hui 71 ans, il réalise donc sa volonté de passer le flambeau à une nouvelle génération.

Malgré son départ de la présidence, Édwy Plenel a affirmé qu’il continuerait à écrire et à enquêter pour le site, qui compte plus de 210 000 abonnés. «Je continuerai à être présent par ma plume, mais je ne serai plus le responsable juridique, le patron de l’entreprise», a-t-il déclaré.

Édwy Plenel, qui a occupé le poste de directeur de la publication et président de Médiapart depuis sa fondation en 2008, a également révélé que le nom de son successeur serait annoncé à la mi-mars.

Déjà, Médiapart avait commencé à préparer la transition vers une nouvelle génération. François Bonnet, qui a dirigé la rédaction pendant dix ans, a été remplacé en 2018 par un duo de directeurs éditoriaux, Lénaïg Bredoux et Valentine Oberti, ce dernier ayant assumé cette fonction depuis 2023.


Partager

Articles similaires

Terrorisme au Burkina : Des journalistes et responsables d’organisations de la société civile réquisitionnés pour le front

Venance TONONGBE

Pour une affaire de pardon, une présidente de la République démissionne

Venance TONONGBE

Guillaume Soro en audience “exceptionnelle” avec le Général Tchiani : Les mots de l’ancien Premier ministre ivoirien

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page