lamétéo.info
Actualités

Révision constitutionnelle au Bénin : « Ce n’est pas bienséant », Orden Alladatin répond à Lazare Sèhouéto au sujet de sa démarche

Partager

Une divergence d’opinions au sein du parti de la majorité présidentielle, l’Union Progressiste le Renouveau (UPR), sur le sujet de la révision de la constitution au Bénin en débat.

Le député Lazare Sèhouéto, membre du parti UPR, dans un cadre privé, s’est prononcé contre toute possibilité de révision de la constitution au Bénin, appelant à la réflexion et à la priorisation des véritables enjeux nationaux. Ces propos ont été tenus dans un forum politique où le député Sèhouéto a exprimé son point de vue sur le sujet. Il a souligné que le pays est confronté à d’autres problèmes plus urgents que la révision de la Constitution, et il a appelé à prendre cela en considération.

Cependant, cette position a suscité une réaction vive de la part de son collègue du même parti et président de la commission des lois à l’Assemblée nationale. Invité sur le plateau de la télévision Canal 3 Bénin ce dimanche 11 février, Orden Alladatin a critiqué ouvertement la démarche de Sèhouéto.

« Ce n’est pas bienséant », a déclaré le président de la commission des lois à l’Assemblée nationale, critiquant le fait que Sèhouéto ait exprimé ses opinions dans “un cercle privé” que de discuter de la question en interne. Il a estimé qu’il aurait été plus approprié pour Sèhouéto de lui adresser directement ses préoccupations ou de les aborder au sein du groupe parlementaire.

« A supposé que je sois moi, Orden Alladatin, porteur d’une telle proposition, il peut m’appeler pour dire : ”Orden d’où est-ce que tu sors cette proposition”. Il pouvait le dire et nous allons en discuter. », a-t-il suggéré.

Orden Alladatin a également mis en lumière le processus démocratique interne au parti, affirmant que toute proposition, y compris celle d’une révision constitutionnelle, doit être débattue et décidée collectivement par le groupe parlementaire, et que la décision finale du groupe serait alors respectée.

Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

Bénin : Le gouvernement annonce un projet de modification de la loi sur l’exercice de grève

Venance TONONGBE

Législatives janvier 2023 : les Évêques du Bénin délivrent un message et appellent à poser un acte

Venance TONONGBE

Au Bénin, scandale de détournement à l’OBSSU : 2,6 milliards de FCFA en jeu

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page