lamétéo.info
Actualités

Gestion des boues de vidange au Bénin : 12 structures obtiennent leur agrément

Partager

José Tonato, ministre du cadre de vie et des transports chargé du développement durable a procédé à la remise des agréments aux structures de vidange. C’était le jeudi 11 janvier 2024, lors d’une cérémonie officielle.

Sur 20 structures à avoir déposés leurs dossiers, 12 ont pu retirer leur agrément. Il s’agit de : Etablissement BIKIMAR, Société d’assainissement plus (SAP) ; Société d’assainissement et d’hygiène environnementale (SAHE SARL) ; Société d’entretien et d’assainissement du Benin (SEAB SARL) ; Société industrielle d’équipement et d’assainissement urbain (SIBEAU SA) ; Société de collecte et de transport de déchets (SOCOTRADE BENIN SARL) ; Messia sarl ; Services plus sarl ; Cité des belles vidanges et entretiens (CI.BE.VE SARL) ; Global Environnement (GLOBAL ENVI SARL) ; Monda Groupe Sarl ; du Groupement d’intérêt économique Volonté de Vaincre (2V).

Au cours de la cérémonie, le ministre Tonato a salué les efforts menés par les structures sélectionnés et les invite à faire bon usage des agréments qui leur a été remis. Aussi, a-t-il désigné la Société de Gestion des Déchets et de la Salubrité (SGDS) à travailler en collaboration avec les vidangeurs (Structures bénéficiaires, Ndlr)pour le respect de leur cahier de charge. “Le challenge qui est devant nous, c’est le suivi du cahier de charges”, a laissé entendre José Tonato.

Ghislain Hounnou, Directeur général du développement urbain (DGDU), a rappelé aux structures bénéficiaires que l’agrément qu’elles ont reçu leur donne désormais une existence réglementaire en République du Bénin. Il a aussi profité de cette occasion pour exprimer sa reconnaissance vis à vis du gouvernement béninois qui ne cesse d’œuvrer pour l’amélioration du cadre de vie des populations.

Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

Au Bénin, Amnesty International dévoile les réalités des droits humains : ce que dit le rapport de l’année 2023-2024

Venance TONONGBE

2è Journées scientifiques du campus de Natitingou: Les bases d’une résilience postpandémique en milieu universitaire jetées

Venance TONONGBE

Tribunal de Cotonou : un prêtre jugé pour diffamation

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page