lamétéo.info
Actualités

“Les Démocrates” rejette le Budget 2024 du Bénin : un député révèle les coulisses relatives à un amendement de 20 milliards de FCFA

Partager

Au cœur des débats parlementaires au Bénin, le groupe parlementaire des députés de l’opposition, Les Démocrates, a suscité l’étonnement en effectuant un revirement de position sur le vote du budget exercice 2024, après avoir réussi à faire adopter des amendements en commission parlementaire.

Jérémie Adomahou, député de l’Union Progressiste le Renouveau (UPR), parti soutenant le pouvoir Talon, lors de son intervention sur le plateau de TVC Bénin ce dimanche 10 décembre 2023, a donné des détails des coulisses du vote des députés de l’opposition, Les Démocrates.

Selon le député Jérémie Adomahou, initialement, le groupe parlementaire des députés de l’opposition, Les Démocrates, avait présenté des amendements visant à favoriser les agriculteurs en obtenant des subventions pour les semences. Ces propositions, intégrées dans la loi des finances 2024, ont été approuvées à l’unanimité en commission parlementaire, témoignant d’une convergence rare d’opinions entre l’opposition et la majorité.

Cependant, une surprise de taille a émergé lorsque, une fois en séance plénière, les mêmes députés de l’opposition ont décidé de voter contre le budget global 2024. D’où l’incompréhension du député de l’UPR. « Le gouvernement a accepté l’amendement des députés de l’opposition jusqu’à accorder près de 20 milliards aux semences pour que nos producteurs, les agriculteurs, puissent avoir les semences à un coût réduit. On ne peut donc pas accepter ces choses-là en commission et venir en plénière maintenant dire non. C’est comme si on refuse encore au gouvernement de mobilier les ressources pour subventionner ces semences-là alors qu’on est auteur de ces amendements », explique Adomahou.

Le député de l’Union Progressiste le Renouveau a évoqué la possibilité d’une influence extérieure, suggérant que des forces extérieures pourraient avoir incité l’opposition à changer de position. “L’influenceur aurait peut-être demandé au groupe parlementaire de l’opposition de ne pas donner de caution, de ne pas accepter, autoriser le gouvernement à mobiliser les ressources pour des dépenses plus hautement sociales et des dépenses pour les grands investissements prévus au pays”, a-t-il ajouté.

Interrogé sur les autres amendements, Adomahou a clarifié que la plupart des propositions avaient été acceptées, à l’exception de quelques-unes pour lesquelles le gouvernement a réservé son avis en vue d’une étude plus approfondie.

Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

Abomey-Calavi : voici les rues concernées par la phase B du projet asphaltage

Venance TONONGBE

Le ministre Séverin Quenum déchargé ou non? Patience, “ce qui doit être fait sera fait en temps indiqué”[Wilfried Léandre Houngbédji]

Venance TONONGBE

Ukraine : « Tout ce que j’ai construit a basculé du jour au lendemain », raconte une rescapée béninoise

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page