lamétéo.info
Actualités

Restaurer l’Espoir de Azannaï sur la rencontre Talon-LD : “Les LD étaient dans une posture de négociation clandestine”

Partager

La récente rencontre entre le président béninois Patrice Talon et le parti de l’opposition Les Démocrates (LD ) a suscité des débats au sein des forces politiques du pays. La Secrétaire générale du parti Restaurer l’Espoir (RE), Félicité Akueson, a vivement critiqué Les Démocrates, en particulier son premier vice-président Éric Houndété, pour ses commentaires concernant la diffusion de la séance.

Lundi 27 novembre 2023, Patrice Talon a eu une réunion avec Les Démocrates, une rencontre qui a attiré l’attention de l’opinion publique. Cependant, les commentaires de Éric Houndété concernant son indignation sur la diffusion de la séance, qualifiant cela de “déloyauté”, ont suscité une réaction forte de la part de Félicité Akueson.

Pour la Secrétaire générale de Restaurer l’Espoir, la réaction de Houndété révèle la nature des négociations qui auraient souvent eu lieu lors de la rencontre avec le président Talon. Selon Akueson, les déclarations de Houndété indiquent clairement qu’ils étaient engagés dans des négociations clandestines. Elle souligne que l’indignation de Houndété face à l’enregistrement de la séance suggère une tentative de maintenir ces discussions hors de la portée du public.

« Les déclarations de Eric Houndété ont permis à l’opinion publique de comprendre qu’ils étaient dans une posture de négociation clandestine. Parce qu’il s’est indigné du fait que la séance a été enregistrée. Eux autres pensaient faire comme d’habitude, une négociation habituelle hors caméra, hors micro.”, a-t-elle déclaré dans une émission de la télévision TVC Bénin, ce dimanche 03 décembre.
La Secrétaire générale n’a pas mâché ses mots en exprimant son désaccord avec la méthode de négociation adoptée par Les Démocrates.

Félicité Akueson, Secrétaire générale du parti Restaurer l’Espoir

Pour rappel, sur la configuration de la Cour constitutionnelle, Houndété avait lors de la rencontre, suggéré au président Talon, que s’il incitait l’un des membres désignés par sa sensibilité politique à démissionner, cela ouvrirait la porte à un membre de l’opposition ou des Démocrates au sein de la Cour constitutionnelle. Cette proposition a suscité des débats et des interrogations au sein de l’opinion publique béninoise.


Partager

Articles similaires

Bénin : L’empereur Owolobè des Ogboni attendu jeudi à la Cour Constitutionnelle

Venance TONONGBE

Candidat à l’oral de français au BAC 2022 au Bénin: Techniques, stratégies et canevas pour réussir

Venance TONONGBE

Yayi Boni et l’Ambassadeur du Bénin près les États-Unis à l’ONU

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page