lamétéo.info
Actualités

Bénin : Les nouveaux horizons du multilatéralisme africain dévoilés au colloque du CiAAF

Partager

Après deux jours de débats et de réflexions approfondies, le colloque international organisé par le Think Tank Civic Academy for Africa’s Future (CiAAF) à l’École nationale d’administration de l’université d’Abomey-Calavi s’est conclu le samedi 2 décembre 2023. Les travaux ont abouti à la formulation de nouvelles orientations pour le multilatéralisme africain, révélées dans le rapport général du colloque.

Le multilatéralisme, concept clé au cœur du colloque international organisé par le CiAAF, a été exploré sous divers angles, allant du droit international aux relations internationales, en passant par la sociologie, l’histoire et la philosophie. La quinzaine de chercheurs venus du Bénin, d’Afrique et de France ont façonné une compréhension complexe du multilatéralisme, le conceptualisant comme un processus en trois mouvements : passé, présent et futur.

Le rapport général, présenté par le directeur scientifique du CiAAF, Dr Thierry Bidouzo, a détaillé ces trois mouvements du multilatéralisme. Le premier, qualifié de “multilatéralisme sous question”, représente le concept source qui a subi des transformations pour donner naissance au deuxième mouvement, celui du “multilatéralisme qui s’en va”. Ce dernier, représentant l’Afrique actuelle, est appelé à céder la place au troisième mouvement, le « multilatéralisme qui s’en vient ».

Dr Thierry Bidouzo

Selon le rapport, ce dernier mouvement doit répondre aux défis actuels de l’éducation, de la monnaie, de l’énergie, de l’harmonisation, du financement des institutions internationales africaines. Il est décrit comme la métamorphose nécessaire du multilatéralisme africain, dont “l’essence de la fécondation et les incidences de la maturation doivent être maîtrisées”.

Pour contrer le déclin du multilatéralisme africain, les scientifiques ont évoqué plusieurs perspectives, notamment l’efficacité de la Zone de libre-échange continentale africaine, la coopération militaire sud-sud, la coopération en éducation et formation, le panafricanisme et l’intégration des États africains.

Des participants apprécient

Le bilan de ce colloque a été salué par les participants, comme c’est le cas de l’ambassadeur du Congo RDC près le Bénin, Jean-Claude Gakosso, qui a exprimé son appréciation pour les enseignements tirés de cet événement. Il a également appelé à bannir l’hypocrisie et la peur dans la quête de choix authentiques pour l’Afrique.

En clôturant les activités du colloque, l’ex-ministre des affaires étrangères du Bénin, Rogatien Biaou, a exhorté les participants à poursuivre les débats et réflexions sur l’avenir du multilatéralisme en Afrique, soulignant l’importance de maintenir le sujet à l’ordre du jour pour des discussions futures.

Chékinath ADJAHO

Partager

Articles similaires

Drame à Parakou : Une intoxication alimentaire fait des morts

Venance TONONGBE

Tourisme : le Bénin présent à la session du Conseil d’Administration de la Copitour/Cedeao à Dakar

Venance TONONGBE

CRIET : un expatrié dit séjourner au Bénin pour bénéficier d’un héritage et écope de 15 ans de prison, la raison

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page