lamétéo.info
Actualités

UAC : le CiAAF inaugure le colloque international sur “L’avenir du multilatéralisme africain”

Partager

C’est parti pour deux jours de réflexions et de partage d’expériences autour du multilatéralisme africain dans l’amphithéâtre Mensah de l’École nationale d’administration de l’université d’Abomey-Calavi. Les travaux scientifiques ont démarré dans la matinée de ce vendredi 1er décembre 2023.

Sous les feux de l’amphithéâtre Mensah, une quinzaine de chercheurs éminents du Bénin, d’autres pays africains et du monde entier se sont réunis pour discuter de l’avenir du multilatéralisme en Afrique. La problématique centrale, “Quel avenir pour le multilatéralisme en Afrique ?“, a été le point focal de discussions visant à dégager des solutions face aux enjeux complexes des relations internationales multilatérales, notamment dans le contexte de tensions croissantes affectant plusieurs pays africains et au- au-delà.

Le Président du Civic Academy for Africa’s Future (CiAAF), le Dr Expédit Ologou, a souligné l’importance de cet événement scientifique dans le cadre de la recherche de solutions adaptées aux défis actuels du continent africain. Faisant référence à la question “À quand l’Afrique ?”, soulevée par le Professeur Joseph Ki-Zerbo, le Dr Ologou a souligné la mission du CiAAF dans la contribution à la résolution de cette souffrance perpétuelle.

Franck Affoukou, secrétaire général du Ministère des affaires étrangères, a mis en avant la nécessité de repenser le multilatéralisme en Afrique. Il a plaidé en faveur d’une approche anticipative, dépassant la simple réponse aux crises, et favorisant des mesures préventives innovantes et collaboratives. Les domaines tels que la sécurité, le commerce, le changement climatique, la santé, l’éducation et le bien-être social des populations africaines sont au cœur des discussions. « Nous devons en effet anticiper et concevoir des approches innovantes et collaboratives qui permettent de résoudre les défis émergents, que ce soit dans le domaine de la sécurité, du commerce, du changement climatique, de la santé, de l’éducation et du bien-être social des populations africaines », a déclaré le représentant du chef de la diplomatie béninoise.

Des participants

La communication inaugurale du colloque, dispensée par le Professeur titulaire de Sociologie politique Nassirou Bako-Arifari, a exploré le thème “Le multilatéralisme africain, d’hier à demain”, offrant un aperçu historique et prospectif des dynamiques multilatérales sur le continent.

Ce colloque international s’annonce comme un moment clé pour la compréhension et la redéfinition du multilatéralisme en Afrique, avec l’espoir de générer des idées novatrices et des solutions concrètes pour les défis futurs du continent. Les échanges se poursuivent jusqu’à demain.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Cotonou : une dizaine d’employés des sociétés JNP et SOGEA en prison, la raison

Venance TONONGBE

Présidentielle, résultats définitifs: Talon-Talata élu président avec 86,29 % des voix

Venance TONONGBE

Fermeture des frontières Bénin-Nigeria: « le problème c’est Buhari », accuse le député Robert Gbian

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page