lamétéo.info
International

Andry Rajoelina réélu président de Madagascar dès le 1er tour : tensions politiques en perspective

Partager

Dans une élection présidentielle tendue, le verdict du premier tour est tombé ce samedi 25 novembre 2023 à Madagascar, mettant en avant le président sortant Andry Rajoelina en tant que vainqueur incontesté. Les résultats publiés par la commission électorale ont établi la victoire du président sortant avec une majorité écrasante de 58,95% des voix, ouvrant la voie à un second mandat à la tête du pays.

Le examen présidentiel à Madagascar a livré son verdict dès la première tournée, le samedi 25 novembre 2023, sans nécessité d’une seconde tournée. Le président sortant, Andry Rajoelina, a été déclaré vainqueur avec un impressionnant 58,95% des voix, lui ouvrant la voie à un deuxième mandat à la tête du pays.

À l’âge de 49 ans, Andry Rajoelina a réussi à mobiliser un soutien significatif, reflété par les résultats du premier tour du scrutin présidentiel qui s’est déroulé le 16 novembre dernier. Les résultats ont été dévoilés lors d’une conférence de presse à Antananarivo, la capitale du pays.

Cependant, malgré cette victoire apparente, le pays fait face à une situation politique tendue. La veille des résultats, le vendredi 24 novembre, 11 candidats de l’opposition, engagés dans la course présidentielle, ont annoncé leur refus de reconnaître les résultats du scrutin. Ces candidats avaient déjà appelé à boycotter l’élection à plusieurs reprises, dénonçant ce qu’ils qualifient d’élection “illégitime” et “truffée d’irrégularités”.

Dans un communiqué officiel, le collectif des onze candidats d’opposition a clairement exprimé leur position : “Nous ne reconnaissons pas les résultats de cette élection illégitime, truffée d’irrégularités, et nous déclinons toutes responsabilités sur l’instabilité politique et sociale qui pourrait en découler.” Ce refus de reconnaître les résultats souligne la profonde polarisation politique qui persiste dans le pays.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Terrorisme : Le chef d’Al-Qaïda n’est plus

Venance TONONGBE

Elladeevah Ellios, une lesbienne droguée et violée pendant deux jours

Venance TONONGBE

Washington « prend au sérieux » les propos menaçants de Poutine

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page