lamétéo.info
International

Guillaume Soro : “Je mets fin à mon exil car il m’est pénible de vivre loin de ma terre”

Partager

L’ancien Premier ministre ivoirien, Guillaume Soro, actuellement condamné à la prison à perpétuité pour “atteinte à la sûreté de l’État”, a annoncé officiellement la fin de son exil, entamé en 2019.

“J’annonce ici et maintenant que je mets fin à mon exil car il m’est pénible de vivre loin de ma terre ancestrale et natale d’Afrique”, a déclaré Guillaume Soro au cours d’une allocution de cinq minutes, sur son compte X (ex-Twitter). L’ancien Premier ministre a souligné le désir profond de retrouver ses racines en Côte d’Ivoire après des années passées dans différents pays, dont la France, la Belgique, Dubaï, et même “jusqu’aux confis du continent asiatique”.

Guillaume Soro a révélé qu’une tentative d’arrestation avait eu lieu à l’aéroport d’Istanbul le 3 novembre dans le but de l’extrader vers la Côte d’Ivoire. Malgré ces défis, il a affirmé sa décision de ne pas poursuivre son exil et de refuser de devenir un fugitif, clamant son innocence en innocenté : “Je ne suis coupable d’aucun forfait.”

L’ancien Premier ministre a exprimé sa volonté de jouer un rôle dans la réconciliation nationale. “Je veux contribuer à la réconciliation des fils et des filles de la Côte d’Ivoire.” Cependant, aucune date précise n’a été avancée quant à son éventuel retour dans le pays.


Partager

Articles similaires

Attaque meurtrière au Burkina Faso : chrétiens et musulmans pleurent leurs morts

Venance TONONGBE

La chanteuse Aya Nakamura et son compagnon : ce qui les attend après leur garde-à-vue

Venance TONONGBE

Lybie: Seïf al-Islam Kadhafi, candidat à la présidentielle ?

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page