lamétéo.info
International

Évasion de Moussa Dadis Camara : l’Armée guinéenne réagit et parle du Chef de l’État, le Colonel Doumbouya

Partager

Dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 novembre 2023, une évasion spectaculaire a eu lieu à la Maison centrale de Conakry, la plus grande prison de Guinée. L’ancien chef de la junte guinéenne, le capitaine Moussa Dadis Camara, ainsi que deux de ses co-accusés dans le procès du massacre du 28 septembre 2009, Claude Pivi et Blaise Goumou, ont réussi à s’échapper, provoquant une réaction de l’armée guinéenne dans un communiqué.

Le Chef d’État-major Général des Armées, le Général de Division Ibrahima Sory Bangoura, a publié un communiqué officiel pour informer la population de la situation et des mesures prises pour faire face à l’évasion qui a eu lieu à la Maison centrale de Conakry.
“Dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 novembre 2023, des individus armés ont semé le trouble à l’ordre public en prenant pour cible la Maison centrale de Conakry et ont fait évader certains détenus liés aux événements douloureux du 28 septembre 2009.”, peut-on lire dans le communiqué.

Il a ensuite souligné que les forces de défense et de sécurité avaient fait preuve d’une grande résistance pour stopper la progression des assaillants et les contraindre à la fuite. Grâce à leur détermination, la situation a été rapidement maîtrisée et est revenue à la normale.

LIRE AUSSI : Évasion spectaculaire à la prison de Conakry : Moussa Dadis Camara et ses co-accusés en fuite ce samedi

Le communiqué indique que certaines personnes impliquées dans l’évasion ont été appréhendées, tandis que la traque des autres se poursuit. Le matériel et les moyens roulants abandonnés par les fugitifs ont été récupérés par les forces de sécurité. Cependant, il est à craindre qu’ils puissent se livrer à des actes de vandalisme contre les populations locales.

Le Général Bangoura a souligné que cette attaque visait à saboter les importantes réformes entreprises par le Chef de l’État, le Colonel Mamadi Doumbouya, dans le cadre de la refondation de l’État guinéen, des réformes dont les résultats sont déjà visibles sur le terrain, au bénéfice du peuple guinéen.

Le communiqué se termine sur une note d’engagement envers les réformes, soulignant que la paix, la sécurité et le progrès de la Guinée demeurent la priorité du Comité National pour le Redressement et le Développement (CNRD) et de son Président. Il affirme que les tentatives de déstabilisation ne sauraient entraver la marche de la refondation.

Raïssa NOUGBODOHOUE


Partager

Articles similaires

Prix Nobel 2023 : le Nobel de chimie décerné à un afro-américain, un américain et un russe pour leur travail sur les points quantiques

Venance TONONGBE

Coup d’État au Niger : la Russie répond à la CEDEAO

Venance TONONGBE

Emmanuel Macron s’oppose à la démission de l’un de ses ministres

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page