lamétéo.info
Actualités

Boni Yayi exprime son opposition à l’homosexualité

Partager

L’ancien président du Bénin, Boni Yayi, a publié, jeudi 26 octobre, un message sur sa page Facebook exprimant son opposition à l’homosexualité, en se référant à des passages bibliques et à des traditions culturelles. Dans ce message, il souligne son point de vue sur l’homosexualité, l’associant à des abominations et mettant en garde contre la colère divine.

Légitimant son opinion par des références bibliques, Boni Yayi cite Lévitique 20:13, un verset qui condamne les relations homosexuelles en les qualifiant d’abomination passible de la peine de mort. Il fait également référence à Genèse 19:24-25, qui évoque la destruction de Sodome et de Gomorrhe en raison de leurs péchés, en particulier de l’homosexualité.

Boni Yayi fait un parallèle entre ces textes bibliques et les traditions culturelles africaines, affirmant que les sociétés africaines n’ont jamais accepté les relations homosexuelles et les considèrent comme une abomination. Il met en avant les croyances selon lesquelles de telles pratiques attirent la colère et la malédiction des ancêtres.

Pour Boni Yayi, la question de l’homosexualité est un enjeu spirituel de grande importance, qui touche non seulement les sociétés africaines mais l’humanité dans son ensemble. Il appelle à une mobilisation générale pour sensibiliser contre ces pratiques et éviter la colère divine.

L’ancien président encourage la sensibilisation dans divers secteurs de la société, des établissements éducatifs aux lieux de travail, en passant par les marchés, les foyers, et même les ressources naturelles du pays. Il exhorte tous les citoyens du Bénin et du monde entier à s’abstenir de telles pratiques pour éviter les conséquences potentielles de la colère divine.

Chékinath ADJAHO

Partager

Articles similaires

Impôts et taxes au Bénin: Organes de presse et établissements, voici ce que vous devez payer !

Venance TONONGBE

Débat sur la révision constitutionnelle au Bénin : Le député Victor Topanou révèle un seul point à modifier avant 2026

Venance TONONGBE

Zone industrielle de Glodjigbé GDIZ Bénin : la raison de l’absence des entreprises françaises

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page