lamétéo.info
Actualités

Assises nationales au Bénin sur la croissance démographique : Pas de limitation des naissances mais plutôt « parentalité responsable », le ministre Bio Tchané

Partager

Le Gouvernement du Bénin a lancé les préparatives des assises nationales sur la croissance démographique et le développement, prévues pour novembre prochain. Lors de cette réunion préliminaire avec les membres des CoDirs des différents ministères, le Ministre d’État, chargé du Développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, a souligné l’importance de la parentalité responsable dans le contexte de la croissance démographique projetée jusqu’en 2050.

En lançant les travaux de la rencontre de synthèse sur les assises nationales sur la croissance démographique et le développement au Bénin, le Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané a clarifié l’objectif du gouvernement. Contrairement à une idée répendue dans l’opinion, le gouvernement ne cherche pas à promouvoir la limitation des naissances, mais plutôt à encourager la parentalité responsable. « En initiant ces assises, le Gouvernement du Bénin ne veut pas promouvoir la limitation des naissances. Ce n’est pas de ça qu’il s’agit. Il s’agit plutôt de la question de parentalité responsable », a-t-il déclaré. Cette nuance est cruciale pour comprendre les enjeux de ces assises nationales.

La réunion, présidée par le Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, a également vu la participation du Conseiller spécial du Chef de l’État, Johannes Dagnon, du Secrétaire Général adjoint du gouvernement et Porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, ainsi que de plusieurs ministres et hauts fonctionnaires.

Lors de la présentation du contexte par le Directeur de cabinet du Ministère du développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Alastaire Sèna Alinsato, il a été souligné que la dépendance économique des Béninois persiste en moyenne jusqu’à l’âge de 24 ans et après 61 ans. Cette situation crée un déficit significatif dans l’économie du pays. Selon les études de 2019, le déficit créé par les personnes à charge, c’est-à-dire de 0 à 24 ans, est d’environ 32% du PIB, tandis que le déficit créé par les personnes du 3ème âge est de 1,7 % du PIB. En revanche, le surplus généré par les personnes en âge de travailler représente environ 25% du PIB, laissant un déficit net global d’environ 8%.

Des participants

Ce déficit compromet les capacités d’épargne et d’investissement du pays. Si les tendances actuelles de croissance démographique se maintiennent, la population du Bénin doublera en 25 ans, tandis que le PIB aura 60 ans pour doubler. Cette situation met en péril l’amélioration du niveau de vie des citoyens mesuré par le PIB par habitant malgré les performances économiques du pays.

Face à cette situation préoccupante pour l’avenir, le gouvernement béninois appelle à des réflexions approfondies de tous les secteurs du pays. Les assises nationales prévues pour novembre visent à aborder ces questions cruciales pour le développement durable du Bénin. Le gouvernement insiste sur la nécessité de promouvoir la parentalité responsable comme solution pour équilibrer la croissance démographique et le développement économique du pays.

Les assises nationales promettent d’être un forum de dialogue et de partage d’idées visant à trouver des solutions viables pour répondre aux défis posés par la croissance démographique tout en garantissant un avenir prospère pour le Bénin.

Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

« Tuez-le » : un homme battu à mort pour s’être indigné que des jeunes mendient « au nom d’Allah et du prophète» au Nigéria

Venance TONONGBE

Révélation du Pr Théodore Holo : 03 pays de la CEDEAO s’opposent à la limitation des mandats présidentiels

Venance TONONGBE

Roger Gbégnonvi s’est éteint : grand séminaire, fac, ciné-club…politique, retour sur son parcours avec l’hommage de Valérie Paraïso

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page