lamétéo.info
Actualités

Lutte contre les VBG au Bénin : des champions de changement de CARE international Bénin-Togo désormais aguerris et envoyés en mission

Partager

La lutte efficace contre les violences basées sur le genre nécessite des personnes pouvant parler et être écoutées par la société. Des leaders politico-religieux que CARE international Bénin-Togo et ses partenaires, FADeC ONG et UFEC-2ABCD appellent dans le cadre du projet la Voix collective des femmes et des filles (VCFF) financé par l’AFD, des championnes et champions de changement. Outillés et aguerris, ils sont investis et envoyés en mission lors d’un atelier organisé par CARE international Bénin-Togo et ses partenaires à Bohicon le jeudi 31 août 2023.

Le film de l’évenement

Proposés par des réseaux des AVEC pour leurs actions en faveur des droits de la femme et de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG), les championnes et champions de changement sont des hommes et femmes défenseurs de la cause relevant d’une notoriété religieuse, traditionnelle ou administrative. Des leaders ayant leur actif d’élogieux succès et qui sont des exemples de combattants contre les VBG. Ils sont une quarantaine d’hommes et de femmes venus des départements de l’Alibori, du Borgou, des Collines et de la Donga et parmi lesquels, des têtes couronnées et des leaders religieux.

Selon Rose Gbaguidi, gestionnaire du projet VCFF, les personnes choisies ont pour vont « permettre la réconciliation, faciliter la cohésion sociale et la paix au sein des ménages en cas de conflit issus des violences basées sur le genre; informer et appuyer leurs pairs, les garants de la tradition et la communauté en général à prendre en compte les dispositions des lois en vigueur au Bénin en matière de protection des femmes et des filles; faire la promotion des droites femmes et des filles en renforçant leur voix».

Rose Gbaguidi, gestionnaire du projet VCFF

Ces législations en vigueur au Bénin, les champions et championnes de changement les ont davantage comprises avec Marielle Degboe, coordonnatrice genre et justice économique à CARE international Bénin-Togo et représentante du directeur pays.

Dans un mode liant des compétences telles que l’apprentissage dynamique, l’inclusion, la création de relations et la communication, les leaders pourront écouter, comprendre, partager des informations afin de transformer la société pour un changement de comportement face aux VBG, a-t-elle indiqué.

Marielle Degboe, coordonnatrice genre et justice économique

À la suite des témoignages d’actions menées sur le terrain par des leaders, les champions et championnes identifiés ont pris l’engagement sous le leadership de l’imam Zakari Imorou de Tomboutou dans la commune de Malanville, de mettre en œuvre les décisions prises lors de l’atelier.

Un engagement auquel Régina Guedou Gbaguidi, directrice exécutive de FADeC ONG invite les champions et championnes à se consacrer dans le cadre de leur mission dans leurs différents ressorts territoriaux et dans tout le Bénin.

Philippe G. LOKONON et Frérot DANON

Partager

Articles similaires

Gestion du comité des fonds alloués aux syndicats et représentativité : la COSI-BENIN clarifie suite aux accusations

Venance TONONGBE

Réponses Gouvernementales sur la nomination de Pascal Nyamulinda à l’ANIP : Éric Houndété exprime son insatisfaction

Venance TONONGBE

Cybercriminalité : pour avoir escroqué 628 millions FCFA, un “gayman” interpellé

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page