lamétéo.info
International

A propos de l’Afrique, Macron face aux ambassadeurs à Paris : “Ni paternalisme, ni la faiblesse parce que sinon on n’est plus nulle part”

Partager

Le président français, Emmanuel Macron, a prononcé un discours devant les ambassadeurs réunis à Paris ce lundi 28 août, abordant la relation entre la France et l’Afrique avec un appel à l’abandon du paternalisme et de la faiblesse dans les relations internationales. Ce discours intervient dans un contexte de tensions entre la France et certains pays du Sahel.

Dans son allocution devant les ambassadeurs français en poste dans le monde entier, le Président Macron a montré l’importance des relations entre la France et le continent africain, tout en mettant en garde contre les approches paternalistes qui, selon lui, ne sont plus viables. “Ni paternalisme, ni la faiblesse parce que sinon on n’est plus nulle part”, a-t-il soutenu.

Macron a appelé les pays du Sahel à avoir une “politique responsable”, se référant aux coups d’Etat enregistrés dans la région. “La faiblesse que d’aucuns ont montrée à l’égard des putschs précédents a nourri des vocations régionales. Il y a une épidémie de putschs dans tout le Sahel”, a-t-il déploré.

Sur le cas du Niger, le président français est ferme : « Notre ambassadeur à Niamey restera malgré les pressions des putschistes ».

Pour rappel, dans une décision radicale, la junte militaire au pouvoir au Niger a annoncé l’expulsion immédiate de l’ambassadeur de la France, lui accordant seulement 48 heures pour quitter le territoire nigérien. Mais la France s’y est opposée estimant que les militaires au pouvoir n’ont pas la légitimité pour prendre une telle décision.


Partager

Articles similaires

En couple lesbien et maman d’un bébé grâce à la “PMA pour toutes”, Sarah El Haïry, 34 ans, est nommée ministre de la famille

Venance TONONGBE

Covid19 : Réouverture des frontières de l’Algérie en début juin

Venance TONONGBE

Douleurs menstruelles : congé menstruel en vue pour les femmes dans ce pays

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page