lamétéo.info
Actualités

Le Père Jean Rassinous s’est éteint : la SMA et la communauté de l’aire linguistique fon en deuil

Partager

La Société des prêtres catholiques des Missions Africaine (SMA) est en deuil, et le Bénin, à travers la communauté de l’aire linguistique fon, l’est d’autant plus qu’elle vient de perdre l’un des meilleurs défenseurs de sa langue.

Après le Père Michel Dujarier à qui nous avons rendu hommage à l’occasion de son décès survenu le 21 janvier dernier, https://ipedef-fongbe.org/hommage/, c’est l’auteur du Dictionnaire français-fon et collaborateur du Dictionnaire Fon-français, le Père Jean Rassinous qui vient de nous quitter dans sa 91ème année, ce 21 août 2023.

Né le 11 octobre 1932 à Grosbreuil, en France, diocèse de Luçon, Jean Rassinoux est ordonné prêtre le 6 janvier 1961

Après des études de philosophie à Rome de 1961 à 1963, il arrive à Ouidah en 1967, au petit séminaire Sainte Jeanne d’Arc comme professeur de philosophie après avoir enseigné cette discipline en France à Chamalliaire de 1963 à 1967.

Les séminaristes de Sainte Jeanne d’Arc de Ouidah gardent de lui non seulement le souvenir d’un brillant et passionné professeur de philosophie, mais aussi d’un amoureux de jazz et de Gospel dont il aura transmis le gout à tout le séminaire en montant une chorale de Negro spiritual.

Il quittera le séminaire dd Ouidah pour devenir à Houégbo vicaire, puis curé de cette, pour le compte du diocèse de Cotonou.

De 1973 à 1973 il est rappelé dans sa communauté en France, à Lyon comme supérieur du séminaire et professeur.

Mais Jean Rassinoux n’est pas que philosophe il philologue. Son récent livre En chemin vers le Dieu de Jesus-Christ qui se veut une « anthologie personnelle commentée de spirituels, de théologiens et de penseurs » peut servir de base de méditation à tout chrétien en quête du vrai Dieu de Jesus-Christ.

Sa passion pour le Bénin sera plus forte et il y reviendra de 1973 à 1975, puis de 1975 à 1978, d’abord à Bohicon comme aumônier des collégiens, puis à Sagon comme curé, pour le diocèse d’Abomey, tout en assurant des enseignements de philosophie à Bohicon.

De 1986 à 2000, il sera essentiellement curé de Sagon en continuant et en approfondissant le travail d’un dictionnaire français-fon qu’il avait déjà mis en chantier dès son arrivée au Bénin.

Depuis 2000, il est rappelé à Montferrier comme supérieur de la Maison SMA jusqu’en 2012. Désormais déchargé de ses responsabilités de Supérieur, désormais mais toujours de la Maison SMA de Montferrier, il a assuré les responsabilités d’économe, de bibliothécaire, et de secrétaire du conseil d’administration de la maison.

Travailleur infatigable, Jean Rassinoux a poursuivi le chantier du Dictionnaire Fon-français initié par le Père Basilio Segurola, en même temps qu’il travaillait aux différentes rééditions augmentées de son propre Dictionnaire français-fon.

Le Bénin, et particulièrement la communauté linguistique fon lui seront à jamais redevables de nous avoir doté de si précieux outils pédagogiques et didactiques, outils indispensables à la maîtrise de l’une de nos langues nationales.

Le souhait qu’il nous reste à formuler pour que les efforts de ces braves et courageux pionniers ne soient pas vains, est que nous puissions nous rapprocher des supérieurs de la Société des Missions Africaines (SMA) pour examine avec eux les modalités qui permettront aux linguistes béninois de disposer des fichiers de ces deux dictionnaires, afin qu’ils puissent continuer d’être régulièrement enrichis des nouveaux mots que l’usage de plus en plus dynamique de nos langues, introduit dans nos langues.

Jean-Norbert VIGNONDE

Partager

Articles similaires

Bénin : Guy Mitokpè, son cœur bat pour deux partis politiques opposés à Talon

Venance TONONGBE

Bénin: Détruites par l’usage des engrais chimiques, 6334 ha de terres restaurées grâce à ceci

Venance TONONGBE

Contrôle routier au Bénin : Les dispositions prises pour mettre la main sur les policiers rançonneurs

Venance TONONGBE

1 Commentaire

Roger Gbégnonvi : une perte immense pour l’IPEDEF | Ipedef août 28, 2023 at 10:05

[…] ici), le Père Jean Rassinoux qui vient à son tour de nous quitter en ce mois d’août 2023  Le Père Jean Rassinous s’est éteint : la SMA et la communauté de l’aire linguistique fon …, ont tous deux trouvé dans le jeune Roger Gbégnonvi un informateur de grande qualité pour les […]

Reply

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page