lamétéo.info
Sports

Affaire baiser forcé, vous n’avez rien vu : la fédération espagnole de football veut prouver les “mensonges” publiés par la joueuse

Partager

La Fédération espagnole de football (RFEF) s’efforce de réfuter les allégations de violence sexuelle portées par une joueuse contre son président. Dans un communiqué, la fédération nie catégoriquement les allégations et entreprend des mesures pour prouver ce qu’elle qualifie de “mensonges”.

La Fédération espagnole de football a qualifié de “mensonges” les accusations portées contre son président Luis Rubiales pour son baiser forcé sur la joueuse Jenni Hermoso en finale du Mondial. “La RFEF et le président vont prouver chaque mensonge publié par qui que ce soit au nom de la joueuse, ou, si c’est le cas, par la joueuse elle-même”, a-t-elle indiqué dans son communiqué.

Pour rappel, dans une déclaration à l’ouverture d’une assemblée générale extraordinaire de la Fédération royale espagnole de football convoquée pour traiter de cette polémique, vendredi 25 août, Luis Rubiales a refusé de démissionner et a fourni sa propre version de l’incident. Il a affirmé que le baiser était “spontané, mutuel […] et consenti.” et qu’il avait été mal interprété.

Aurel ADANKPO SIMÉON

Partager

Articles similaires

Éliminatoires CAN 2023: Roland Beakou écarté, Adéoti de retour les 26 Écureuils dévoilés

Venance TONONGBE

Ligue 1 : Un jeune joueur ivoirien élu joueur du mois de septembre

Venance TONONGBE

Santé au Bénin : Attention ! Voici à quoi on reconnait le diabète

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page