lamétéo.info
International

Coup d’État au Niger : les chefs d’état-major de la CEDEAO ont décidé de comment et quand intervenir

Partager

Les sept jours d’ultimatum finissent demain. Les chefs d’état-major de la CEDEAO se disent maintenant prêts à une éventuelle intervention militaire pour déloger les putschistes du Niger.

Les négociations pacifiques entre les différentes délégations de la CEDEAO et les putschistes nigériens semblent n’avoir pas abouti dans le délai de 7 jours imparti à la junte. À la veille de la fin de l’ultimatum, les chefs d’état-major des pays de la communauté réunis, depuis 3 jours à Abuja, la capitale nigériane, viennent de sortir le plan d’intervention pour la libération du président Mohamed Bazoum.

Selon Abdel-Fatau Musah, commissaire à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, ‹‹ tous les éléments d’une éventuelle intervention militaire au Niger ont été élaborés lors de la réunion. Ils incluent les ressources nécessaires, ainsi que comment et quand nous allons déployer des forces ››.

Ce plan mis sur pied par les chefs des armées des pays de la CEDEAO avec le concours des pays militaires de haut rang interviendrait ” au cas où le coup d’État ne rétablirait par l’ordre constitutionnel ”, a indiqué le commissaire.

“Nous voulons que la diplomatie fonctionne, mais nous voulons aussi que notre message soit clair pour les rebelles que nous leur donnons toutes les chances de corriger leurs méfaits”, a-t-il déclaré.

Rappelons que les discussions sont toujours en cours entre la CEDEAO et les mutins au Niger pour trouver un terrain d’entente afin de gérer la crise à l’amiable avant la fin de l’ultimatum d’une semaine.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Vladimir Poutine officialise sa candidature à l’élection présidentielle russe de mars

Venance TONONGBE

Le Sénégal et le Ghana retirés des pays “sûrs” pour des raisons liées à l’homosexualité

Venance TONONGBE

Cette Africaine a appelé à castrer les homosexuels de son pays et se voit interdire d’entrer aux États-Unis

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page