lamétéo.info
International

Sommet Afrique-Russie : « Nous avons eu d’énormes difficultés pour arriver ici », le président Sassou Nguesso se plaint des Occidentaux chez Poutine

Partager

Les rideaux sont tombés sur le deuxième Sommet Russie-Afrique à Saint-Pétersbourg le 28 juillet dernier. Une occasion pour le président Congolais Dénis Sassou Nguesso d’exprimer son désarroi face aux mesures peu catholiques des occidentaux qui auraient pu entraver la réussite de cet événement.

” Beaucoup de forces ont travaillé pour empêcher le succès de ce Sommet ”, a révélé le président Dénis Sassou Nguesso du Congo Brazzaville. Devant le président russe Vladimir Poutine et ses homologues africains venus à l’occasion du 2è Sommet et du Forum économique et humanitaire Russie-Afrique, le chef de l’État congolais a regretté les manèges des puissances occidentales pour empêcher les délégations africaines de rallier Moscou dans le cadre de ce rendez-vous.

Alors que le premier Sommet Russie-Afrique tenu à Sotchi a connu un succès remarquable avec la participation de 43 chefs d’État en 2019, seulement 17 ont pris part à celui de cette année à Saint-Pétersbourg.  Une situation due aux conditions périlleuses de voyage imposées par les occidentaux aux délégations africaines.

” Nous avons eu d’énormes difficultés pour arriver ici et l’avion que nous avions pris en location est resté à Dubaï, parce que les compagnies d’assurance de l’Occident se sont opposés à l’arrivée de cet avion ici à Saint-Pétersbourg ”, a-t-il dénoncé.

Toutefois, le président de l’un des États de l’Afrique centrale a reconnu que ces mesures de restriction qui se sont élargies jusqu’aux ” autorisations de survol de certains pays ” n’ont pas entravé la réussite de l’événement. ” C’était finalement un grand succès puisqu’à part 2 ou 3 pays, tous les États ont été présents à ce Sommet ”, s’est-il réjoui.

Selon le Kremlin, 49 délégations africaines ont répondu présent au Sommet de Saint-Pétersbourg.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Sortie du Mali, du Burkina Faso et du Niger de la CEDEAO : le Togo pose un acte

Venance TONONGBE

Le Niger interdit les vols en provenance ou à destination du Nigéria sur son sol

Venance TONONGBE

Guillaume Soro réagit aux autorités ivoiriennes : “Je vais rentrer dans le pays, mais d’une manière différente”

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page