lamétéo.info
Actualités

CEDEAO et son plan d’action 2020-2024 pour en finir avec le terrorisme : 8 décisions prises à Bissau

Partager

L’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) en Guinée Bissau, a tenu le 4 juillet 2023, la 2è réunion du Comité de pilotage du plan d’actions prioritaires 2020-2024 pour éradiquer le terrorisme dans la région. Ici les points adoptés à l’issue de la présentation des rapports.

1. La levée de la suspension de l’utilisation des fonds disponibles pour permettre la poursuite de la mise en œuvre des activités du plan d’action 2020-2024 ;

2. Les engagements financiers pris par la CEDEAO sur le plan d’activité précédemment approuvé devraient faire l’objet de versement ;

3. Toutes les activités prévues pour mise en œuvre doivent être soumises à l’approbation du comité de pilotage ;

4. Le plan d’action de lutte contre le terrorisme de 2020 à 2024 devra être réexaminé au-delà de 2024, en tenant compte de la fusion de la décision prise par les Chefs d’État en décembre 2022 sur l’opérationnalisation de la Force en Attente de la CEDEAO afin de lutter contre le terrorisme dans la région et, en cas de besoin, intervenir dans tout pays où il se produit un changement de pouvoir par une voie non constitutionnelle. Le plan d’action révisé sera soumis pour examen à la prochaine réunion du comité de pilotage prévue en décembre 2023 ;

5. Inviter les diverses initiatives régionales ad hoc de lutte contre le terrorisme en qualité d’observatrices lors des réunions ultérieures du comité de pilotage sur le plan d’action ;

6. Continuer d’explorer les facilités et les programmes disponibles dans les centres de formation contre le terrorisme et apprécier leur convenance dans la perspective d’accueillir la formation régionale sur la lutte contre le terrorisme ;

7. Inviter les États membres sous sanctions à participer aux réunions relatives à la sécurité et aux affaires humanitaires ; et

8. Les États membres doivent s’acquitter de leurs obligations financières envers la CEDEAO, en matière de lutte contre le terrorisme, et les fonds devraient être acheminés vers le fonds de sécurité régional créé à cette fin.

Pour rappel, la Conférence des Chefs d’État et gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), lors de la session ordinaire tenue le 21 décembre 2019 à Abuja au Nigeria, avait adopté ledit plan et approuvé la structure de gouvernance du plan prévoyant un comité de pilotage.


Partager

Articles similaires

Bénin: 3 projets de lois transmis au Parlement par le gouvernement

Venance TONONGBE

Lutte contre la cybercriminalité au Bénin : l’ancien commissaire d’Agblangandan condamné à 10 ans de prison ferme

Venance TONONGBE

Bénin : 90 prostituées et 35 présumés cybercriminels arrêtés à Porto-Novo

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page