lamétéo.info
Actualités

Scandale financier à la SBEE : Urbain Amégbédji y voit “un succès” dans la lutte contre la corruption et s’adresse au gouvernement béninois

Partager

Alors que certains observateurs estiment que les malversations financières concernant la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE) révélées dans la presse en fin juin dernier est synonyme d’un échec de la lutte engagée par le gouvernement béninois contre la corruption avec une batterie de mesures, Urbain Amégbédji, y voit quant à lui, un succès et explique son point de vue.

Ce dimanche 02 juillet 2023 sur la chaîne de télévision privée, E-Télé, Urbain Amégbédji, militant de l’Union progressiste le renouveau (UPR), un parti soutenant le pouvoir Talon, s’est prononcé sur les allégations de mauvaise gestion financière à la SBEE en lien avec la lutte contre la corruption au Bénin. “Vous n’empêcherez jamais la corruption, ni par la loi ni par les mesures. Il y en aura toujours.”, a-t-il d’abord fait observer avant d’ajouter que la lutte pour la bonne gouvernance quant à elle reste un succès.

“Ce que vous voyez aujourd’hui, il faut plutôt voir cela comme un succès. Autrefois, ce serait passé par les mailles et vous n’aurez rien appris et c’est en cela que les mesures et dispositifs mis en place par le gouvernement Talon sont à saluer”, a-t-il répondu en faisant allusion à ceux qui voient un échec du système mis en place par le pouvoir contre la corruption.

Poursuivant son intervention, Urbain Amégbédji déclare que l’existence de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) permet de ne pas passer “par les mailles et que la sanction serait implacable pour tous” en cas de scandale financier. L’homme politique fait une comparaison entre la lutte contre la corruption au Bénin et celle de la drogue aux Etats-Unis. “La drogue circule toujours aux Etats-Unis. Allez voir toutes les mesures qu’on prend pour empêcher qu’un kilo de drogue rentre aux Etats Unis. Mais allez voir combien de tonnes rentrent tout le temps. Cela veut dire que, pendant que vous travaillez à endiguer un phénomène, il y en a qui travaille pour y trouver des failles pour pouvoir y passer.”, a-t-il expliqué.

Appel au gouvernement

À en croire Urbain Amégbédji, l’exécutif ne doit pas baisser la garde dans sa lutte contre la corruption. “Il revient au gouvernement de continuer à travailler, à renforcer le système à l’améliorer perpétuellement parce que les autres aussi ne dorment pas.”

Pour rappel, dans une interview accordée à Fraternité Fm, Wilfried Houngbédji, porte-parole gouvernement a indiqué que la ligne, c’est tolérance zéro. « Il n’y a pas de tolérance pour les auteurs de mauvaise gouvernance », a-t-il rassuré.

Olayemie GLELE

Partager

Articles similaires

Suspension de Moudassirou Bachabi de la tête de la Cgtb : Todjinou en médiation

Venance TONONGBE

Recasement à Abomey-Calavi : un message de la mairie aux propriétaires terriens

Venance TONONGBE

Les présidents Mohamed Bazoum du Niger et Umaro Sissoco de la Guinée Bissau annoncés à Cotonou : la raison

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page