lamétéo.info
Actualités

Culture de palmier à huile au Bénin : 548 hectares de palmeraie pour 256 femmes

Partager

Au Bénin, des femmes s’intéressent à la culture du palmier à huile. 558 hectares de palmeraies à l’actif de plus de 200 femmes. C’est l’annonce faite par le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche lors du lancement officiel de la 4è édition de la campagne de plantation de plants de palmier à huile subventionnés, le vendredi 2 juin 2023 dans le village Kpoto dans la commune de Zagnanado.

Dans un programme lancé en 2021 pour la culture du palmier à huile, sur 1375 bénéficiaires, 256 femmes se sont lancées dans la culture du palmier à huile.

Deux ans après le lancement d’une opération de plantation de plants de palmier a huile subventionnés, 548 hectares de palmeraies sur 5300 hectares appartiennent à 256 femmes. Le montant total investit dans ce programme s’élève à plus de 426 millions de FCFA.

Au lancement de la campagne agricole 2023-2024, on note « 125.000 plants subventionnés au profit des planteurs de palmier à huile pour l’installation de 1.700 hectares de palmeraies», selon le site du gouvernement. Dans les détails, il s’agit d’un appui du Plan National de Développement de la Filière Palmier à Huile (PNDF PH) qui consiste à apporter 50% des plants nécessaires à l’installation de la superficie retenue. Les 50% restants sont à la charge des bénéficiaires qui doivent s’engager “à respecter rigoureusement les itinéraires techniques de conduite d’une plantation de palmier à huile sélectionnée”.

Le ministre Gaston Cossi Dossouhoui, lors du lancement officiel de la 4è édition de la campagne

« Exprimons notre satisfaction et notre reconnaissance au Chef de l’État qui a su, méthodiquement, faire programmer les cultures et les spéculations à hautes valeurs ajoutées qui permettraient de mettre le pays au travail.Entre autres, il y a le palmier à huile. Ces spéculations apportent nécessairement un plus à l’économie nationale et aux planteurs.”, a soutenu le ministre Gaston Cossi Dossouhoui.

Le Bénin projette atteindre à l’horizon 2025, l’installation de 25.000 hectares de nouvelles palmeraies ” l’amélioration d’au moins 20% du rendement moyen et l’amélioration de la transformation par la raffinerie et la savonnerie pour la satisfaction du marché national et celui de la sous-région”.

Amandine DEGBOE

Partager

Articles similaires

Prise en charge des mendiants au Bénin : Des mendiants réagissent à l’annonce du gouvernement

Venance TONONGBE

Bac 2022 au Bénin : Prince Yadjo s’adresse aux bacheliers et aux parents

Venance TONONGBE

Jamais avec Paul Hounkpè, Talon a reçu Éric Houndété pour des questions d’actualité

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page