lamétéo.info
Actualités

CARE Bénin-Togo et IGD.NIMD outillent des responsables de 13 partis politiques sur le genre, l’inclusion et la gouvernance

Partager

Dans le cadre de la mise en œuvre du ” Projet de Renforcement du Leadership des Femmes en Politique (PRLFP), 13 responsables de partis politiques au plan national et leurs représentants au sein des coordinations aux niveaux départemental et communal ont reçu une mise à niveau lors d’un atelier organisé par le consortium CARE International Bénin-Togo, IGD et NIMD sur le genre, l’inclusion et la gouvernance. La cérémonie de lancement s’est déroulée à Grand-Popo, le mardi 23 mai 2023.

Le film de l’événement

Dans son allocution, Mahulé Marielle Dégboé, Coordonnatrice du programme genre et justice économique à CARE International Bénin-Togo et représentante du Directeur pays, a fait remarquer la complémentarité des notions du genre, de l’inclusion et de la gouvernance. «Le genre ne peut être complet sans sa branche inclusive qui fait entendre les jeunes, les femmes, les personnes vivant avec handicap, les financièrement vulnérables, les personnes du 3ème âge pour ne citer que ces cibles. Comment arriverons-nous à gérer et à parfaire notre gouvernance en tenant compte de ces marginalisés de la société», a-t-elle souligné.

Mahulé Marielle Dégboé

Pour Dr Azizou Chabi Imorou, Coordonnateur du projet PRLFP, cet atelier est organisé en raison de la faible participation des femmes aux instances de prise de décision. Selon lui, «la participation des femmes aux instances de prise de décisions au niveau communal est encore faible lorsqu’on la compare à celle des hommes. L’étude de base du PRLFP indique qu’au niveau local sur les 1815 conseillers communaux que compte le Bénin, seulement 78 sont des femmes, ce qui représente une proportion de 4,29%».

Olivia Diogo, experte genre, santé sexuelle et reproductive et représentante de l’Ambassadrice des Pays-Bas au Bénin, a encouragé les partis politiques à promouvoir l’inclusion, le genre et la bonne gouvernance. «Avoir des formations politiques qui s’investissent dans la bonne gouvernance, l’inclusivité et l’égalité des sexes est une garantie pour le développement du Bénin et les partis politiques qui en font leur cheval de bataille sont des exemples, des modèles à encourager», a-t-elle déclaré.

Olivia Diogo

Lors de la première communication de l’atelier, les participants ont exprimé leurs attentes au cours et à l’issue des travaux. Des attentes qui seront comblées au cours de ces deux jours de formation.

Des responsables de partis politiques

Le Projet de Promotion et de Renforcement du Leadership des Femmes en Politique (PRLFP) initié par le consortium CARE International Bénin-Togo, IGD. NIMD est financé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas près le Bénin.

Philippe G. LOKONON et Frérot A. DANON

Partager

Articles similaires

Bénin_suspension de la médiation du Clergé catholique : l’Église dément les propos de RFI et les qualifie de “gênants”

Venance TONONGBE

Lions club Cotonou Saphir : 11 églises et mosquées dotées de cache-nez et dispositifs de lave-mains dans le 4eme arrondissement

Venance TONONGBE

Ce que Ayadji pense du bilan à mi-parcours du président Talon

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page