lamétéo.info
Actualités

“Anne Cica Adjaï, n’est pas morte”: Raïmath Djibril Moriba salue la mémoire de l’amazone

Partager

Anne Cica Adjaï Adjovi n’est pas morte. Elle a juste changé de référentiel. Ce sont les propos de Raïmath Djibril Moriba pour rendre hommage à cette militante de la société civile décédée.

La juriste spécialiste en genre et Présidente de l’ONG Femmes Engagées pour le Développement (FED), Raïmath Djibril Moriba, à travers un post sur sa page Facebook salue la mémoire d’une militante de la société civile qui s’est engagée toute sa vie à lutter contre la corruption. «Anne Cica Adjaï, n’est pas morte», a-t-elle clamé. Et pour cause, selon elle, l’illustre disparue fait partie des personnes qui ont construit l’histoire du Bénin en donnant de l’insomnie à « certains malveillants et corrompus» dans son combat pour la bonne gouvernance.

Raïmath Djibril Moriba

Elle émet le vœu de voir d’autres “Anne Cica Adjaï ” poursuivre le combat contre la corruption pour le bien-être du Bénin.

Pour rappel, l’ancienne cheffe du quatrième arrondissement de Ouidah, Anne Cica Adjaï a tiré sa révérence le mercredi 10 mai 2023 au CNHU. Elle était admise dans ce centre hospitalier pour des soins suite à un accident de circulation. Elle fut par ailleurs conseillère technique du président de la république du Bénin, Mathieu Kérékou, chargée de la moralisation de la vie publique.

Yasmine DAMASSOH

Partager

Articles similaires

Patrice Talon parle du Bénin : “Il y a des domaines dans lesquels nous n’avons pas progressé”

Venance TONONGBE

Après le Vodun Days : Les Évêques du Bénin mettent en garde contre ceci

Venance TONONGBE

Agriculture au Bénin : Konrad Adenauer renforce la résilience des femmes GIE du Zou

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page