lamétéo.info
Actualités

Au Bénin, plus d’enfants de moins 14 ans au travail dans les marchés et ateliers : une opération lancée

Partager

Le gouvernement béninois a lancé une campagne de sensibilisation dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants. C’est l’occasion pour les agents du ministère du travail et de la fonction publique de rappeler aux vendeuses et aux patrons des ateliers les différents textes de loi qui protègent les enfants et les risques qu’ils encourent en cas de non respect de ces textes.

Au Bénin, il est interdit de faire travailler des enfants de moins de 14 ans que ce soit devant les étalages au marché pour vendre ou dans un atelier pour apprendre un métier. C’est dans ce cadre que le gouvernement a lancé une campagne de sensibilisation dénommée “Tolérance zéro au travail des enfants dans les secteurs à forte prévalence”.

Dans le département du Couffo, les agents du ministère du travail et de la fonction publique ont expliqué aux populations l’importance de cette opération et les risques auxquels les adultes s’exposent en ne respectant pas les textes.

Une fois l’étape de la sensibilisation passée, la répression s’installera. «Si nous effectuons une descente inopinée dans les marchés ou ateliers et que nous faisons un tel constat, nous allons prendre l’enfant qui se trouve devant l’étalage, saisir les marchandises et embarquer la personne à qui appartient les marchandises. Il en sera de même pour le patron de l’atelier ainsi que pour l’apprentie concerné», a prévenu l’un des agents.

Et d’ajouter que «les marchandises de l’intéressé à qui appartient l’étalage seront saisies et il ne les reprendra plus. Si le même constat se fait dans un atelier après cette sensibilisation, il sera purement et simplement fermé».

Il faut souligner que les résultats de l’enquête MICS réalisé par l’INSTaD, révèle que le taux de prévalence nationale en matière de travail des enfants est passé de 52,5% en 2014 à 19,9% en 2022, ce qui correspond à un gain franc de plus de 32 points.

Yasmine DAMASSOH

Partager

Articles similaires

Un ex membre du BR à propos de Abdoulaye Bio Tchané, président du parti : « Ce changement sans Conseil national n’est pas dans nos textes »

Venance TONONGBE

Demande d’évacuation sanitaire de Reckya Madougou: voici la réponse du gouvernement béninois

Venance TONONGBE

Bénin : Daagbo dieue de Banamè dit être malade à cause du “s€xe ” et manque de distraction

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page