lamétéo.info
Actualités

CRIET : un jeune risque 03 ans de prison pour une affaire de groupe de s3xe sur WhatsApp et cybercriminalité

Partager

Trois ans de prison ferme ont été requis contre un jeune par la CRIET le mardi 2 mai 2023. Il est poursuivi pour cybercriminalité dans une affaire de groupe de prøstitution sur WhatsApp.

Placé en détention provisoire depuis le vendredi 13 janvier 2023, le jeune homme a comparu devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) mardi 2 mai dernier parce que poursuivi pour des faits d’escroquerie via internet.

Selon LibreExpress, le prévenu appartiendrait à un groupe de s3xe sur WhatsApp qui met en contact des filles et des hommes pour des rendez-vous de s3xe. L’enquête préliminaire révèle qu’il appartiendrait à un groupe de prøstitution sur WhatsApp depuis 2019 et recevait sur chaque rendez-vous, des commissions allant de 1600 FCFA à 2000 FCFA.

Au cours de son procès, le Parquet a signalé à la Cour qu’il est également reproché au jeune homme de vendre des cartes sims enregistrées avec la pièce d’identité d’une autre personne à des cybercriminels.

Le substitut du procureur spécial chargé du dossier a donc demandé une requalification des faits d’escroquerie via internet « en prøxénétisme et complicité d’escroquerie via internet», rapporte le média.

Le Parquet spécial dans sa réquisition a demandé à la Cour de retenir le prévenu dans les liens de la prévention de “prøxénétisme et de complicité d’escroquerie via internet” et a requis trois ans ferme de prison ainsi qu’une amende de un million de francs.

Mais l’avocat du mis en cause a plaidé pour sa relaxe car selon lui, son client «n’est ni créateur ni administrateur de ce groupe WhatsApp de s3xe».

La Cour a renvoyé le délibéré au mardi 06 juin 2023. Quant au jeune, il retourne en prison.

Florentin HOUNDONOUGBO

Partager

Articles similaires

Résultats provisoires législatives 2023 au Bénin : Jacques Ayadji s’adresse aux militants de Moele-Bénin

Venance TONONGBE

Budget 2023 enseignement secondaire au Bénin : la scolarité des filles en sciences et techniques industrielles subventionnée

Venance TONONGBE

Women Of Peace_Ong-Fed : les grandes innovations de l’élection Peace Lady

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page