lamétéo.info
Actualités

Harcèlement sexuel dans un CEG au Bénin : Deux enseignants, l’un en prison, l’autre sous convocation

Partager

Le parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a ouvert, le lundi 24 avril, un dossier de harcèlement sexuel. Les mis en cause sont deux enseignants.

L’un placé sous mandat de dépôt à la prison civile de Missérété, l’autre placé sous convocation. C’est ce qu’on peut retenir du passage de deux enseignants devant les juges de la CRIET le lundi dernier. Ils sont impliqués dans une affaire de harcèlement sexuel au CEG 1 Epkè, où ils enseignent.

Selon LibreExpress, l’accusé placé sous mandat de dépôt serait un enseignant d’histoire-géographie au CEG1 Ekpè. Des “présumés messages compromettants” retrouvés dans son téléphone auraient laissé croire son implication dans ce dossier de “présumé harcèlement sexuel”.

A la barre, deux jeunes élèves, présentées comme des victimes, ont témoigné. Va suivre les auditions du directeur du CEG1 Ekpè, de la grande sœur et de la mère d’une des victimes.
Les deux dernières ainsi que les deux élèves ont été placées sous convocation. Le procès est renvoyé au mercredi 17 mai 2023.

Albéric ASSEDE

Partager

Articles similaires

Bénin : pour des soupçons de terrorisme, un journaliste nigérian dans une procédure judiciaire

Venance TONONGBE

Bénin: 500 nouveaux policiers au service de la nation dès vendredi

Venance TONONGBE

Création du plus grand centre de formation de mode en Afrique de l’ouest : Lolo Andoche et son partenaire Martiniquais arrivent !

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page