lamétéo.info
Actualités

Cybercriminalité au Bénin : le gouvernement présente les enjeux qui obligent la traque “sans compassion”

Wilfried Léandre Houngbédji, Porte-parole du gouvernement béninois, Ph : Lameteo
Partager

Au Bénin, l’intérêt de la lutte engagée contre les cybercriminels n’est pas bien perçu par certains citoyens. Le Porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbedji s’est prononcé sur les enjeux de cette lutte qui se veut sans compassion.

«Si on ne fait rien, les gens qui nous font confiance pour les efforts que nous faisons tous les jours, tous ensemble en tant que peuple béninois pourraient dire désormais que, nous sommes un pays dont il faut se méfier. Ils vont estimer qu’ils ne peuvent plus envoyer leur argent parce qu’ils ne sont pas sûrs si cet argent sera utilisé par le gouvernement ou par des gens qui vont le récupérer par derrière», a soutenu Wilfried Léandre Houngbedji, invité de l’émission spéciale télévisée« Cybercriminalité : fléau moderne», le vendredi 21 avril 2023.

LIRE AUSSI : Cybercriminalité au Bénin : 03 présumés “gaymans” arrêtés à Hêvié, un matelas et d’autres biens saisis

Selon lui, les multiples actions menées par le gouvernement s’inscrivent dans une «démarche pédagogique» pour mettre fin à cette pratique illégale. Car, «c’est l’image de notre pays qui est en jeu. Notre réputation est en jeu. Notre crédibilité est en jeu. C’est un crime autant qu’un autre. C’est trop facile de dire que c’est parce qu’il n’y a pas d’emploi que ces gens empruntent ce mauvais chemin», a-t-il justifié.

Il a par ailleurs rappelé des initiatives en terme d’emplois créées par le gouvernement au profit des jeunes et de prévenir dans un ton de fermeté : «le gouvernement ne peut pas baisser sa garde dans la traque. Il n’y aura donc aucune compassion pour ces cybercriminels».

Yasmine DAMASSOH

Partager

Articles similaires

Bénin : De nouvelles conditions pour l’assurance des véhicules à moteur

Venance TONONGBE

Journée mondiale du coton : le Bénin accueille la 5e édition

Venance TONONGBE

Bénin| Le culte de la personnalité du Chef de l’État “ peut créer un trouble à l’ordre public”, dixit Armand Zinzindohoue

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page