lamétéo.info
Actualités

Cybercriminalité : pour avoir escroqué 628 millions FCFA, un “gayman” interpellé

Partager

La Police nationale du Togo a mis aux arrêts un présumé cybercriminel accusé d’avoir volé, par voie électronique, plus de 628 millions de francs CFA à une entreprise.

Les agents de la Police nationale togolaise ont effectué une belle prise avec l’arrestation d’un présumé cybercriminel qui a soutiré plus de 628 millions de francs CFA à ses victimes.

Selon Ivoir Web TV, il s’agit d’un individu de nationalité nigériane, résidant à Lomé et qui se présente comme un vendeur de friperie et promoteur d’une société dénommé “ESSENTEX”.

Dans une note d’information en date du mercredi 29 mars 2023, la police a indiqué que tout a commencé avec la plainte d’une entreprise espagnole. L’entreprise a saisi la police « pour enquêter sur un transfert de trois mille (3000) euros fait sur le compte bancaire d’un prétendu cabinet d’avocats dénommé “ESSENTEX PARTNERS AND LAW FIRM” ».

La police a alors ouvert une enquête qui a «permis de découvrir que ledit cabinet d’avocats n’existe pas et que le transfert de trois mille (3000) euros a plutôt été fait sur le compte bancaire de la société ESSENTEX, appartenant au présumé cybercriminel. Interrogé, ce dernier a reconnu faire partie d’un vaste réseau bien organisé de cybercriminels », ajoute le communiqué.

Selon le média, certains membres du réseau sont en cavale et activement recherchés par la police.

Albéric ASSEDE

Partager

Articles similaires

Rentrée scolaire au Bénin : Des mutations d’enseignants du secondaire au niveau départemental

Venance TONONGBE

CRIET Bénin : Evanoui, Séraphin YETO, patron de Sonimex évacué

Venance TONONGBE

Bénin: Mutations nationales des enseignants du secondaire au titre de l’année 2020

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page