lamétéo.info
Actualités

Journée Internationale des droits des Femmes: le CEG Tanpkè pose un acte envers ses élèves et les femmes

Partager

A l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des droits des Femmes (JIF) célébrée chaque 08 mars, les enseignantes du CEG Tanpkè ont organisé dans la matinée du mercredi 15 mars 2023, une causerie-débat sur le thème de l’inclusion numérique des femmes.

Élèves, enseignante et Directrice du collège au micro de Lameteo

Dans le cadre de la célébration de l’édition 2023 de la JIF, l’Association des enseignantes du ceg Tanpkè a initiée une séance d’échange entre les enseignants, vendeuses et élèves filles comme garçons des classes de la 3 ème en Terminale.

Tenu sur le thème : « Pour un monde digital inclusif: innovation et technologies pour l’égalité des sexes», cet événement qui est à sa toute première édition, a eu pour objectif de discuter et de sensibiliser les jeunes filles dudit collège sur la digitalisation et son importance de nos jours.

A cet effet, la directrice du Ceg, Dr Colombe Sacramento Dossou dans son intervention, s’est réjouie des bienfaits du numérique et le bon usage qu’il faut faire des ses outils. « Ces outils peuvent aider les élèves dans la compréhension des cours pédagogiques à travers des recherches et contribuer aussi au développement de leur propre culture générale.» Toutefois, elle fait observer que « l’usage de ces outils, n’est pas autorisé dans l’enceinte de l’établissement et ne constitue non plus un moyen de vol ».

Plusieurs communications ont meublé les échanges dont les principaux bénéficiaires sont les élèves filles, les enseignantes et les vendeuses du collège.

Micheline Kottin Loko, enseignante et participante est sortie satisfaite des échanges car les communications se sont aussi déroulées en langue nationale fon pour permettre à certaines femmes notamment les vendeuses d’être au même niveau de compréhension que les autres.

Des bénéficiaires

Quant aux élèves, ils se disent heureux d’avoir beaucoup appris du monde du numérique et l’usage qu’il faut en faire. C’est donc à juste titre que Charnelle Lokossou , l’une des élèves confie avoir retenu que grâce à l’internet l’on peut réussir dans ses études.

Comme elle, Amiral, lui aussi élève retient que « les réseaux sociaux ne sont pas destinés à des fins inutiles, mais plutôt pour se procurer des bénéfices».

Florentin HOUNDONOUGBO

Partager

Articles similaires

FCBE, chez Yayi, la nuit de la réconciliation : fin des ailes Hounkpè et Azatassou

Venance TONONGBE

Bénin – fleuve Opkara : Sakina Harouna, qui a sauvé 5 vies, sera célébrée le 8 mars 2021

Venance TONONGBE

Santé : Août-septembre et ses maladies, comment y faire face, selon un spécialiste

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page