lamétéo.info
Actualités

Suspendues des cours et 00 en devoirs : de lourdes sanctions pour des élèves filles absentes au défilé de 8 mars

Partager

La célébration de la journée internationale des femmes au Tchad fait des victimes chez des jeunes filles élèves. Pour avoir manqué d’aller au défilé organisé le 8 mars pour célébrer la journée, des élèves filles d’un lycée tchadien lourdement sanctionnées.

C’est une sanction “disciplinaire”. « L’inspecteur départemental vient par la présente note vous instruit à sanctionner toutes les filles de ton établissement qui n’ont pris part au défilé du 8 Mars 2023.», peut-on lire dans une note circulaire adressée au Proviseur du Lycée moderne de Massakory au Tchad.

Les sanctions à infliger aux filles sont précisées dans la note : « A l’exception de trois filles qui ont défilé, toutes les autres filles devront avoir entre 8 et 10 et sont suspendues du 9 au 13 Mars inclus.» Par ailleurs, tous les professeurs sont appelés à donner la note zéro à l’un de leurs devoirs aux filles mises en cause.

Réaction d’un membre du gouvernement

La ministre du Genre et de la Solidarité nationale a réagi à cette sanction qu’elle rejette: « Ce document qui circule sur la toile est absolument contraire à notre principe et notre vision de la lutte pour la cause féminine ». « C’est juste un abus de pouvoir et nous avons déjà saisi le ministre de l’Education Nationale pour dispositions à prendre…. Nous restons solidaires aux filles du Lycée Moderne de Massakory, aucune d’entre elles ne doit être sanctionnée sinon que nous le soyons toutes », poursuit-elle rapporté par Alwihda Info, un média tchadien.

Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

Bénin-Niger : “Aucun État ne peut décider à la place du Bénin”, réagit un ancien ministre des Affaires étrangères de Boni Yayi

Venance TONONGBE

Diaspora béninoise en Russie et en Ukraine : ce que prévoit le gouvernement

Venance TONONGBE

La CEDEAO demande une mission “urgente” au Président béninois Patrice Talon, la raison 

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page